384 vues

Votre quotidien a été à la rencontre de votre artiste préféré, l’homme à la voix mélodieuse. Sergie, c’est de lui qu’il s’agit. Celui là qui s’est révélé au public béninois par sa chanson «ma belle mère». Artiste auteur, compositeur, interprète, arrangeur et beatmaker, Sergie vous livre ici, ses débuts et ses ambitions futures. Lisez plutôt

Wahabou ISSIFOU

Daabaaru : Bonjour Sergie, merci de vous présenter

Sergie : Sergie pour défendre la cause de ma carrière musicale. Mais l’état civil je réponds à Serge S. Agbidinoukoun. Je suis béninois artiste auteur, compositeur, interprète, arrangeur et beat maker. Je suis sous signature au niveau du Label Superman Records.
Je suis également étudiant en Chimie-Biologie-Géologie.

Dites nous comment êtes vous arrivés à la musique ?

Je suis venu à la musique par vocation car le virus de la musique était en moi depuis tout petit. Et j’avais été aussi beaucoup bercé par la riche culture musicale de mon pays.
J’ai surtout fait mes premières armes sur ce chemin de la musique par les interprétations des chansons lors des journées culturelles au collège. J’avais par ce truchement participé à plusieurs challenges de détection de talents.

Votre première apparition sur scène date de quand et à quelle occasion ?

Ma première apparition sur scène remonte à 2013 lors du challenge Hip Hop à Accademy à Cotonou.

Combien d’album déjà à votre actif ?

J’ai à mon actif un album de 7 titres baptisé « Attraction » sur lequel figure le titre qui m’a révélé au grand public « Belle -mère »

Votre dernier clip, Ma lova. Comment les populations ou vos fans l’ont accueilli ?

Je peux avouer sans risque de me tromper que le clip « Ma Lova » a rencontré son public. Les fans l’ont bien accueilli. Il tourne en boucle depuis sa sortie sur toutes les chaines de télévisions nationales et internationales. Signalons que c’est une signature de Nette Royale la meilleure maison de production de clip au Bénin.

Alors, c’est quoi la suite ?

La suite c’est de garder le cap sur la promotion du clip. Après on continue la promotion d’autres sons qui vont avec Ma Lova figurer sur mon second album qui sortira pendant les vacances prochaines. Il faut aussi dans mon Label ça ne dort jamais donc je suis toujours en studio pour de nouveaux.
L’objectif est simple : Toucher le sommet et y rester.

Vous êtes rappeur, et maintenant vous faites la World musique. Finalement dans quel style musical peut-on vous classer ?

Dans quel style peut-on me classer? Je peux simplement dire que Sergie fait de la musique. Et il capable de faire promener son timbre vocal sur n’importe quel style.

Quels sont vos projets, à court, moyen et à long terme ?

Mon projet c’est de réaliser mes rêves qui sont de faire le tour du monde avec ma musique. Et partager la même scène que les plus grandes stars.

Citez nous les différentes distinctions reçues jusque là.

J’ai reçu le trophée du meilleur artiste du grand podium Holiday Fever en 2012. Trophée du meilleur rappeur de l’université d’Abomey Calavi en 2014

Un message à l’endroit de la jeunesse qui est en perte de vitesse, à la recherche du gain facile. (Les gays men qui s’adonnent au sacrifice humain)

Si j’ai un message pour cette jeunesse en déperdition à laquelle j’appartiens. Je leur dirai d’écouter mon morceau « Mes Rêves » et d’en faire leur prière quotidienne.

C’est en téléchargement libre sur notrezik.net

Votre mot de la fin

Mot de fin. C’est de la gratitude envers l’univers qui me donne tout en abondance. Remercier mon Label de Production Superman Records. Son promoteur Rabbi Tan et son Directeur Général Ans Koffi qui est en même temps mon Manager.
Merci à tous mes fans pour leur soutien sans cesse. Et je leur promets qu’ils seront toujours très bien servis.
Merci au quotidien Daabaaru. Vive le Bénin.

Propos recueillis par Wahabou ISSIFOU 

384 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *