629 vues

L’allaitement maternel exclusif sans aucun autre liquide ni aliment, qui est le mode d’alimentation recommandé des nourrissons jusqu’à 6 mois, n’est pratiqué par toutes les mamans en Afrique. Autrefois une qualité reconnue aux femmes africaines, cette habitude disparaît de plus en plus des habitudes des mères nourrisses. Le Bénin n’est pas épargné, le taux d’allaitement exclusif baisse considérablement. Pourtant, l’allaitement maternel exclusif présente d’énormes avantages aussi bien pour le nourrisson que pour la mère. De la même manière, son absence est la base de désastreuses conséquences.

Maroufatou KAKPO (Stg)

L’allaitement maternel exclusif signifie qu’un bébé est uniquement nourrit au sein avec du lait maternel. Il ne reçoit aucun autre aliment ni même le lait au biberon contrairement à l’allaitement mixte. L’allaitement exclusif est recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (Oms) pendant les six premiers mois de la vie du nourrisson. L’allaitement maternel exclusif ne nécessite aucune dépense ni préparation et est très bénéfique aussi bien pour la maman que pour le nouveau né. « Le lait maternel est là, disponible à tout moment, n’importe où le besoin se fait sentir pour le bébé », affirme Bénédicte Nouatin sage femme au Centre Médical (Cm) de Parakou.

Le lait maternel, la meilleure alimentation pour le bébé

Le lait maternel présente de nombreux avantages sans oublier le bien privilégié que l’allaitement crée entre la mère et l’enfant. Le lait maternel couvre tous les besoins du bébé, il contient les vitamines, sels minéraux, sucre, graisse en juste quantité dont le bébé a besoin pour bien grandir. Aussi, « le lait maternel évolue constamment selon les besoins de l’enfant. On a le cholestrum qui est le tout premier lait qui sort du sein après l’accouchement et ensuite le lait de transition puis le lait mature », ajoute la sage-femme Bénédicte Nouatin. Il ressort clairement de ces dires, qu’aucun lait industriel ne peut s’adapter à ce point aux besoins exacts de l’enfant.
Mieux, l’allaitement maternel exclusif protège le bébé des microbes grâce aux anticorps de la mère, favorise la bonne digestion au bébé, protège le bébé des allergies, prévient le bébé de l’obésité et crée des liens solides d’affection entre la mère et l’enfant. « Il participe au développement psychomoteur de l’enfant, rend l’enfant intelligent, l’amour maternel est consolidé. Ce qui fait que nous initions l’allaitement précoce automatiquement que l’enfant naît », renchérit la sage femme. « Quand j’ai accouché mon enfant, ma sage femme m’a conseillé l’allaitement maternel exclusif, ce que j’ai fait. Et c’est après 18 mois j’ai sevré mon enfant », confirme Jeanne Akpo, mère de deux enfants. « Mes enfants sont bien éveillés, résistants et vraiment il y a un lien fort entre eux et moi sans oublier que l’allaitement a été très bénéfique pour moi-même », conclut-elle.

L’allaitement maternel est très bénéfique pour la mère

L’allaitement maternel accélère les contractions de l’utérus, lui permettant de reprendre sa place plus rapidement après l’accouchement. Il diminue les risques de cancers comme le cancer de l’ovaire et du sein. Cela permet de renforcer le lien entre la mère et son enfant. C’est un facteur psychologique, la mère apprend à connaître l’odeur de son enfant et vice versa. « Grâce à l’allaitement maternel mon enfant ne m’a pas créer trop de soucis lors de sa dentition et quand il me voit pas pendant un temps donné c’est grave, c’est les pleurs il me réclame », confie tout émue Tatiana Souléman nourrice.

L’allaitement maternel exclusif, une économie pour la société

L’allaitement maternel permet d’économiser. L’argent qu’on devrait amener à la pharmacie pour prendre le lait industriel ou des substituts du lait maternel, la famille peut les économiser. Ces sous peuvent servir à donner à manger aux membres de la famille ou à subvenir aux besoins de l’enfant. L’allaitement maternel contribue à la propreté de l’environnement car les sachets et boîtes de lait polluent l’environnement.

Conséquences en absence de l’allaitement maternel

Certes l’allaitement maternel a de très nombreux avantages sur le bébé mais son absence peut lui causer assez d’ennuis voire sa mort. En absence de l’allaitement maternel, l’enfant est exposé à plusieurs infections cautionnant souvent la mort. L’enfant n’arrive pas à bien grandir et il est faible. Pire il peut plus tard devenir un divorcé social, un alcoolique ou autre chose. « L’enfant n’a pas un lien d’affection avec ses parents surtout sa mère, il peut être même agressif envers sa mère et la société », ajoute Bénédicte Nouatin. Elle exhorte les mamans à comprendre l’importance aussi bien de l’allaitement exclusif maternel pendant 6 mois que de l’allaitement mixte pendant les 12 autres mois suivant l’allaitement exclusif.

L’allaitement maternel exclusif perd sa pratique. Il faudrait que des actions soient menées à cet effet. Les mères doivent être formées aux techniques d’allaitement qui préviennent les pathologies mammaires. Et pour ce, il faut des agents de santé bien formés et rompus à la tâche. Des sensibilisations doivent être renforcées aussi bien lors des consultations prénatales que postnatales. Il faut redonner à cette pratique, toutes ses valeurs car, la qualité des fils et filles du Bénin en dépend.

629 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *