240 vues

APRÈS 100 JOURS A LA 8E LÉGISLATURE DE L’AN

L’He Mariama Baba Moussa rend compte

Fidèle à sa promesse de rester toujours en contact avec sa base après son élection, l’honorable Mariama Baba Moussa vient de poser son premier pas de reddition de compte. Ainsi, après cent jours à l’Assemblée Nationale, elle a rencontré le mercredi 28 août dernier les élus locaux de Parakou après avoir échangé avec les municipaux. Au cours de cette rencontre, l’honorable a passé en revue les actions menées par l’Assemblée Nationale et recueilli les doléances des populations.

Edouard ADODE

« Aucun développement durable n’est possible sans qu’il ne soit inclusif et participatif ». C’est ce qui justifie la descente de l’honorable Mariama Baba Moussa à Parakou après cent jours passée à l’hémicycle.

A sa descente, l’élue de la 8e circonscription électorale sur la liste du Bloc Républicain a rencontré dans un premier temps les élus municipaux de Parakou pour partager avec ces derniers les différentes activités menées par l’Assemblée Nationale 8e législature dans ses 100 premiers jours.

A la suite des élus municipaux, c’est le tour des élus locaux qui ont répondu massivement à l’appel de leur député. Ainsi, les différentes autorisations d’accords de prêts signées par l’Assemblée Nationale et leurs impacts ont été exposées à l’assistance. De même, Mariama Baba Moussa a appelé les chefs quartiers présents à cette rencontre à s’impliquer davantage dans l’opération de distribution d’actes de naissance qui est actuellement en cours afin que chaque béninois puisse entrer en possession de cette précieuse pièce de l’état civil.

Cette séance a été très interactive avec une participation active des populations qui ont effectué le déplacement. Ainsi, dans une ambiance sereine et conviviale, les élus locaux ont émis des doléances par rapport à certaines difficultés que connaissent les populations de leurs quartiers respectifs. Ces préoccupations sont pour la plupart relatives aux conflits frontaliers entre la ville de Parakou et la commune de N’Dali. De même, l’honorable a recensé d’autres problèmes domaniaux auxquels elle a tenté d’apporter des approches de solutions en attendant de les faire remonter au niveau de l’hémicycle pour une réflexion plus approfondie. Mariama Baba Moussa a d’ailleurs saisi l’occasion pour remercier les populations qui ont porté leur choix sur le Bloc Républicain lors des dernières législatives afin de faire d’elle leur représentante à l’Assemblée Nationale.

Elle a rappelé que cette descente fera désormais partie de ses activités classiques et sera effective par trimestre pour que les populations à la base soient informées de tout ce qui se passe à l’Assemblée nationale.

Il est à souligner que l’élue du peuple pense continuer son périple dans les autres communes de la huitième pour le même exercice.

240 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *