255 vues

APRES AVOIR ACCEPTE LA MAIN TENDUE DU CHEF DE L’ETAT,

Nazaire Dossa attire l’attention de la jeunesse sur un danger

Il y a quelques jours, le leader politique Nazaire Dossa annonçait qu’il est prêt à saisir la main tendue du Chef de l’Etat Patrice Talon pour un dialogue franc et direct dans le but de la réconciliation des acteurs politiques du Bénin. Mais après cette sortie historique du leader et ses sympathisants, Nazaire Dossa en acteur politique avisé, est monté une fois de plus au créneau afin d’attirer l’attention de la jeunesse béninoise sur un grand piège qui la guette en 2021, si elle n’y prend garde aujourd’hui. C’était sur les plateaux de la télévision Canal 3 Bénin le dimanche 30 juin dernier.

Edouard ADODE

« Un vieux assis voit plus loin qu’un jeune homme debout », dit l’adage. C’est fort de cela et s’inspirant de ses riches expériences politiques que l’acteur politique Nazaire Dossa attire l’attention de la jeunesse de son pays dont il a d’ailleurs fait de sa défense son cheval de bataille depuis des décennies. Ainsi, reçu sur les plateaux de Canal 3, il avertit en bon père de famille et en patriote engagé, la jeunesse béninoise à faire attention au complot de certains acteurs politiques pour induire cette jeunesse en erreur en 2021. « Quand des sirènes de mauvaises bouches chantent dans les oreilles des jeunes pour leur dire impunément qu’en 2021 c’est l’opposition qui va prendre le pouvoir, ça me fait mal. Je vais leur dire d’être hors de ces sirènes-là. C’est une technique du ministre hitlérien de la communication Goebbels qui dit que plus le mensonge est gros, plus le peuple y croire… », a fait savoir l’homme politique.
Ce fut l’occasion pour l’acteur politique d’inviter ses pairs tous bords confondus à reconnaître ce qui se fait aujourd’hui dans le pays.
Il a rappelé une fois encore la nécessité de saisir la main tendue du chef de l’Etat Patrice Talon pour permettre au Bénin d’avancer. « Ce n’est pas dans les débats domestiques, sous les arbres à palabre qu’on sera en train de critiquer… », a savamment fait remarquer Nazaire Dossa. Seule donc l’acceptation de la main tendue du chef de l’Etat Patrice Talon permettra à chaque partie de poser son problème, et ensemble des solutions pourront être trouvées, car « il n’est jamais tard de bien faire », a-t-il conclu.
Alors dans tout le vacarme des politiciens, Nazaire Dossa reste attaché au bien-être de la jeunesse béninoise qui doit savoir se comporter pour ne pas être la proie des vendeurs d’illusions qui ne savent que monter de gros mensonges pour détourner la jeunesse du vrai combat à mener.

255 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *