330 vues

ASSEMBLÉE NATIONALE 8è LÉGISLATURE

Des députés avec plusieurs dates et lieux de naissance

Décidément on n’en finira jamais avec la polémique autour de l’élection de cette huitième législature de l’Assemblée Nationale. Après les tirs croisés de la classe politique de l’opposition qui déclare ne jamais reconnaître l’existence de cette mandature du parlement, puisqu’ayant été exclue selon leurs dires, le président de l’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption, Jean-Baptiste Élias vient en charge et dénonce les irrégularités contenues dans le processus électoral.

Répondant à la mouvance présidentielle qui demande au camp adverse de se conformer aux textes, Jean-Baptiste Élias explique que les proches collaborateurs du chef de l’Etat ne font pas l’exemple notamment les actuels députés à l’Assemblée Nationale.

En effet, selon les investigations menées à la Commission Électorale Nationale Autonome (Cena) sur la conformité des dossiers des députés, tant du Bloc Républicain que de l’Union Progressiste, il en ressort que plusieurs députés sont nés à la fois à plusieurs endroits et ayant plusieurs dates de naissance également. Il s’agit entre autres des députés Gagnon, né à Grand-Popo en 1984 sur sa carte d’électeur mais sur son certificat de nationalité il est marqué né vers 1976 à Comè puis sur d’autres pièces l’acte de naissance, le certificat de nationalité, le casier judiciaire et le certificat de résidence, il est né le 03 juin 1976 à Comè, ce sont là des fautes passées comme fautes mineures à la Cena. Le député Mèdéwanou sur sa carte d’électeur, il est né le 4 Avril 1964 mais sur les autres pièces à savoir acte de naissance, certificat de nationalité casier judiciaire, certificat de résidence, il est né le 03 Avril 1964 soit une réduction de jour de naissance ; le député Yimpabou né à Kérou sur sa carte d’électeur puis sur les autres pièces, il est né à Kouandé ; Yombo né en 1972 dans la déclaration de candidature, maintenant sur les autres pièces il est né en 1773, il est élu lui aussi député de la huitième législature malgré le contrôle des 17 agents de la Cena chargés de vérifier la conformité des dossiers. Le suppléant du président de l’Assemblée Nationale Adéchi Sanni n’est pas aussi épargné dans ce rapport de faux dossiers des députés de la Huitième législature. Il est né le 18 Mars 1957 sur la carte d’électeur et sur les autres pièces il est né vers 1957. En ce qui concerne la signature de déclaration, plusieurs dossiers sont également passés sans cette disposition.

Charles Honvoh

330 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *