2 566 vues

ATINKPON

Chronique d’un artiste révélé par son incompétence

Au delà d’un fait insolite, la musique traditionnelle du Bénin notamment le rythme Tchinkounmey séduit le monde entier. Ceci par le fait d’un artiste, il s’agit du chanteur Atinkpon. Ce nom n’est plus inconnu dans le monde. Pour avoir très mal chanté en anglais et sur le rythme traditionnel Tchinkoumey, Atinkpon est très vite devenu célèbre. Une triste célébrité qui pose un problème de goût des mélomanes béninois et du monde aujourd’hui. Tout porte à croire que l’on fait la promotion de la médiocrité que celle de l’excellence.

Anglais approximatif, chanson en plein dans le dégammage, qualité de l’œuvre non convaincante, bref, ce morceau qui fait le tour du monde aujourd’hui, est l’expression d’un désert de compétence artistique.

« Because, because, because…», ce mot anglais est un extrait du refrain du célèbre morceau qui fait le tour du monde à travers les réseaux sociaux. Dans un anglais décousu avec un accent à peine acceptable par les anglophones, Atinkpon fait une déclaration d’amour à son bien aimé. Au prime abord aucun producteur ne pouvait miser sur ce morceau qui apparemment semble être ridicule. De plus, le scénario du clip est d’une qualité qui laisse à désirer. Pourtant c’est cette production qui attira l’attention des mélomanes ici au Bénin et à l’international surtout d’abord à l’international. Ce morceau auquel les béninois n’ont pas taillé d’importance au premier abord, est devenu le chou gras de grandes vedettes à l’international, qui n’ont pas hésité à joindre leur voix au texte de Atinkpon. Cet anglais qui n’a rien de différent de celui d’un bon débutant en anglais au Bénin ouvre des portes à l’artiste.

Même si au premier abord le clip était partagé dans le but de se moquer de l’artiste, la raillerie a pris une tournure sérieuse qui augure de beaux jours pour Atinkpon et son groupe. Son morceau a eu plus de promotion qu’un morceau de Kalamoulaï ou de Fanicko.  De grands artistes, tel que Mix 1er, vont interpréter une partie de la chanson lui donnant encore plus de buzz.

C’est clair, le béninois n’aime plus la qualité mais plutôt le ridicule. Pendant que des artistes se tuent à produire des œuvres de qualité, l’on décide de tailler d’importance à un travail bâclé qui ne devait même pas provenir d’un spectacle de journée culturelle des établissements primaires.

Il sera de l’intérêt de Atinkpon de saisir cette occasion pour s’améliorer et proposer mieux à ses « fans » circonstanciels.

Barnabas OROU KOUMAN

2 566 vues

7 réflexions sur “ATTINKPON : Chronique d’un artiste révélé par son incompétence”

  1. Mon frère tu es simplement un aigri. Certes son anglais n’est pas mais avec le peu de moyens qu’il avait cet artiste a essayé quelque chose. Meme si ce n’est pas parfait il a un talent il suffit d’un bon encadrement pour qu’il émerge. Ton rôle de journaliste est de faire un plaidoyer pour l’industrie musicale bénéfice du soutien des autorités. Merci
    Atinkpon courage ne te laisse pas abattre par ces âneries car le chemin du succès n’est pas facile à parcourir mais tu es sûr la bonne voie. Big up à toi

    1. Je vous concède l’insulte. Mais vous aurez été moins aigri envers moi et vous lirez la fin de mon article qui l’exhorte à fournir plus d’efforts.

      Mais le fait est là, des artistes font plus d’efforts que ce qu’il a fait sans qu’on ne s’y intéresse. Mon inquiétude est fondée sur le fait qu’il en a qui font du bon boulot qu’on encourage pas. Serons-nous nous entrain de promouvoir la médiocrité ?

      1. Monsieur qu’appelez vous médiocrité dans le domaine musical?!!! Vous êtes sérieux d’écrire ce genre d’article ? Pour moi c’est un chiffon. Avez vous écouté les chansons des rappeurs américains, européens et même les artistes nigérians ? C’est tout aussi mal chanté. Alors arrêtez de jeter la à ce béninois qui semble heureux et laisser le savourer son succès

      2. Il y a le savoir faire et le faire savoir. Aujourd’hui faire le Buzz fait partie du faire savoir. Rien de normal ne créé le Buzz. Pour du Buzz, il faut de la disruption, ce qu’il a fait. Sans le savoir faire, ce sera juste le Buzz d’une fois et il disparaît. Il s’est fait connaître, maintenant à lui de faire connaître son rythme, de montrer que derrière sa tentative Because Because Because, il y a une grande volonté à internationaliser le tchinkoumey. Qu’il ne se bride surtout pas, la meilleure façon d’améliorer sa pratique d’une langue est de ne pas avoir honte de la parler. Bon vent à Lui.

  2. Tu as certainement mal compris l’esprit de cette chanson. La musique traditionnelle se fait d’habitude en langues, mais cet artiste a introduit une innovation c’est a dire l’anglais c’est ca qu’on appelle valeur ajoutee en economie. Meme si l’anglais est approximatif il a touche le grand public

  3. En quelle qualité ? Expert en musique ? Pour qualifier l’artiste d’incompétent ? De médiocrité ? Une triste célébrité ?
    Vous employez de gros mot cher ami ! Plutôt que que versez dans la critique stérile,…avant de conclure par des points à améliorer, c’est vous qui faites preuve d’incompétence. Ce n’est pas de cette manière qu’un écrivain avance des arguments. Je vous renvoie à vous cours (lisez Honoré de Balzac : Les illusions perdues). Vous apprendrez comment faire une critique constructive…. C’est un conseil gratuit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *