301 vues

ATTRIBUTION DES ALLOCATIONS UNIVERSITAIRES AU BÉNIN

Attanasso fait le point de l’année académique

La ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique était l’invité de l’émission “actu matin ” de la télévision Canal 3 le mercredi 10 juillet dernier. Marie-Odile Attanasso a expliqué de long en large la nouvelle formule d’attribution des allocations universitaires au Bénin tout en faisant le point des étudiants qui ont bénéficié des bourses au titre de l’année académique 2018-2019.

Wilfried AGNINNIN

Les polémiques se font toujours dans le rang des étudiants sur les nouvelles conditions d’octroi des allocations universitaires au Bénin. Ces mécontentements font suites à la prise du décret n°2017-155 du 10 février 2017 portant critères d’octroi des allocations d’études universitaires. Pour éclairer la lanterne de ces étudiants, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique au détour d’un entretien qu’elle a accordé à la télévision Canal 3, a parcouru les points saillants de ce décret.
Pour Marie-Odile Attanasso, la relecture du décret n°07-272 du 16 juin 2007 a révélé des insuffisances dont les conditions d’âge pour bénéficier des allocations. C’est donc pour corriger les insuffisances et imperfections de ce décret qu’une nouvelle décision a été prise. Selon elle, l’ancien système appelé classique octroyait la bourse aux étudiants ayant 11,5 de moyen pour passer en année supérieure. Mais avec l’avènement du système Licence Master Docteur (Lmd) en 2008, le nouveau décret apporte plus d’avantages aux étudiants. « Nous attribuons les bourses à tous ceux qui ont une bonne moyenne notamment dans les écoles. Ces étudiants ont la bourse pendant trois ans, s’ils passent régulièrement en année supérieure. On ne regarde plus les moyennes », a-t-elle expliqué. Cependant, au regard du nombre exponentiel des étudiants dans les facultés, le gouvernement a décidé d’octroyer des allocations par quota. A en croire Marie-Odile Attanasso, le gouvernement définit les filières prioritaires et les besoins des ministères sectoriels. « Nous attribuons les bourses selon les besoins de l’économie du pays et des ministères sectoriels », a fait savoir la ministre.
En faisant le point des allocations universitaires octroyées au cours de l’année académique 2018-2019, Marie-Odile Attanasso a fait savoir qu’au total 15 780 bourses ont été accordées aux bacheliers. Selon elle, le gouvernement pense à 45 mille bourses en trois ans. En ce qui concerne la lenteur dans l’attribution des allocations universitaires, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a notifié que les résultats de fin d’année des étudiants dans les établissements de formation ne parviennent pas à temps à la Direction des Bourses et Secours Universitaire (Dbsu). A cet effet, des dispositions ont été prises pour que les résultats des étudiants de cette année soient transmis au plus tard le 31 juillet prochain.
Quotidien Daabaaru, leader de la presse écrite dans le septentrion

301 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *