255 vues

BACCALAUREAT 2019

13 888 candidats composent dans le Borgou

. 98,53 %, comme taux de présence des candidats de Tchaourou

Durant trois jours pour certains et quatre pour d’autres, les 100.017 candidats toutes séries confondues se confrontent aux épreuves écrites du baccalauréat session de juin 2019, ceci depuis le mercredi 19 juin dernier sur toute l’étendue du territoire national. Dans le département du Borgou, c’est le centre du Lycée Mathieu Bouké de Parakou qui a abrité le lancement officiel de cet examen. Ce lancement officiel a été fait par le préfet Djibril Mama Cissé accompagné du directeur départemental de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, du premier adjoint au maire de Parakou et d’autres acteurs du système éducatif.

Wahabou ISSIFOU

Ils sont 13.888 candidats répartis dans 15 centres dans le Borgou à plancher pour l’examen du Baccalauréat. Déjà avant huit heures dans le centre du Lycée Mathieu Bouké qui a servi de cadre au lancement officiel dans le département du Borgou, tous les candidats étaient en salle pour la composition. A huit heures précises, au son de la cloche en lieu et place de la sirène, le préfet Djibril Mama Cissé a donné le top avec la distribution des épreuves de français.
Pour Serge Armel Attènoukon, superviseur général pour les départements du Borgou et de l’Alibori, tout se passe bien pour cette première journée. Il a demandé aux candidats de se considérer dans les conditions normales de classe. « C’est un examen, ce n’est pas un concours », a-t-il précisé en souhaitant que le département du Borgou puisse rééditer les exploits du Brevet d’Etude du Premier Cycle (Bepc).
Quant au Préfet du Borgou Djibril Mama Cissé, toutes les dispositions d’ordre pratique ont été prises, les dispositions sécuritaires également avec la présence des éléments de la police républicaine. Devant les candidats, l’autorité les a mis en confiance en les rassurant afin qu’ils puissent donner le meilleur d’eux-mêmes. Comme au Bepc, le préfet a émis le vœu d’un aboutissement heureux au terme des proclamations des résultats. « …Que le département du Borgou s’en sorte toujours avec la première place. », a-t-il martelé.
Pour ce centre, certains candidats composeront jusqu’au samedi car il existe des candidats des séries techniques (F1, F2, F3 et F4) ; les autres sont des séries A, B, C, G1 et G2.
98,53 %, comme taux de présence des candidats de Tchaourou
Après le lancement officiel au centre du Lycée, le préfet Cissé et sa délégation ont mis le cap sur le centre délocalisé de la commune de Tchaourou au Ceg Banikanni de Parakou. A ce niveau, la délégation a constaté le bon déroulement des activités. Selon le chef centre, tout se passe sans difficultés majeures. Sur les 586 candidats inscrits, seulement 8 ont manqué à l’appel. Un constat qui réjouit le préfet au vue des différentes craintes à l’annonce de cette décision. Le premier adjoint au maire de Parakou, Ibrahim Chabi Mama a également salué tous ceux qui de près ou de loin se sont impliqués à travers les facilités d’accueil faites aux candidats pour le bon déroulement de cet examen.
Pour ce centre, il y a au total 20 salles dont 18 de 30 candidats, une de 29 et la dernière de 17 candidats. Les séries A1, A2, C, D et B sont les séries présentes.

255 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *