369 vues

Porté sur les fonds baptismaux au lendemain de l’élection présidentielle passée et suite à l’Assemblée Générale constitutive de ses membres du bureau le 27 juillet 2016, le Cercle de Concertation des Jeunes du Bénin (Ccjb) est un mouvement de jeunes qui opte pour le développement de la jeunesse. Avec à sa tête un jeune dynamique, Youssouf Moussa, le Ccjb se donne comme priorité de sortir les jeunes de leur précarité et de leur pauvreté afin qu’ils soient portés en triomphe dans les grandes instances de prise de décisions.

Wahabou ISSIFOU

Promouvoir la jeunesse, animer la vie politique au niveau de la jeunesse, créer une plateforme d’échange entre jeunes et défendre les intérêts de cette jeunesse; tels sont les objectifs du Ccjb. C’est un mouvement politique qui regroupe tous les jeunes de toutes les contrées du Bénin.
En effet, comme l’explique Youssouf Moussa, président du mouvement, le Ccjb accompagne les jeunes en les sensibilisant, en leur montrant qu’ils ne peuvent pas tout attendre du gouvernement ou des gouvernants.
« Nous qui avons eu la chance d’aller à l’école, nous devons nous auto-employer parce que mille pas commence toujours par un. Nous pouvons commencer petitement et devenir grand. Il faut toujours chercher à faire quelque chose, il ne faut pas attendre », a-t-il affirmé en notifiant que des formations sont organisées dans ce cadre pour amener la jeunesse à mieux réfléchir.

Les actions menées

Pour Youssouf Moussa, président du Ccjb, plusieurs actions ont été menées depuis la création du cercle. Il s’agit des campagnes de salubrité au niveau de plusieurs quartiers de la ville de Parakou, de l’organisation d’un tournoi d’intégration de football qui a pris en compte 24 équipes venues des communes de la 8eme circonscription, des séances de sensibilisation dans le cadre du Recensement Administratif à Vocation d’Identification de la Population (Ravip) pour montrer l’importance de cet outil au niveau de la jeunesse et des populations. Une conférence-débat sous le thème « le rôle de la jeunesse dans le développement de sa commune » et des dons de vivres aux familles musulmanes pour les aider à bien démarrer le jeûne, sont autant d’actions menées par le Ccjb, un mouvement qui vit des cotisations de ses membres.

Mouvance ou opposition ?

Sur la question de connaître la position politique du Ccjb, Youssouf Moussa a affirmé que Le Ccjb n’est ni dans la mouvance, ni dans l’opposition. « Nous sommes jeunes, et le fer de lance du développement de tout pays, c’est la jeunesse. Nous pensons que, en tant que jeunes, nous ne devons pas nous lancer dans l’opposition parce qu’on n’a pas eu ceci ou ça, ou bien dans la mouvance parce qu’on soutient celui ci ou celui là, non. Nous devons être, ceux qui doivent dire quand c’est bon ou quand c’est mauvais. Quand c’est bon, on va applaudir, et quand ce n’est pas bon nous allons dire que ce n’est pas bon tout en apportant la solution, tout en disant ce qu’il fallait faire. On ne critique pas pour critiquer, on critique en apportant des résolutions », a-t-il expliqué.

Les yeux doux des politiciens

À la question de savoir si le Ccjb n’est pas dans le viseur des hommes politiques, Youssouf Moussa à répondu en ces termes « oui oui, ça c’est le travail de tous les jours. Les gens veulent qu’on travaille avec eux. Mais est-ce que nous avons les mêmes ambitions ? Parce qu’on doit avoir les mêmes ambitions avant de travailler ensemble. Nous on travail pour la jeunesse, on a déjà travaillé pour les aînés. Aujourd’hui, que les aînés nous confient les tâches et nous allons leur rendre compte ».

Logo du CCJB

« Les mouvements de jeunes sont tellement nombreux, mais combien sont enregistrés, combien font des AG, combien ont réélu réellement les différents responsables ? », s’est interrogé Youssouf Moussa.
Il a remercié les membres du Ccjb pour la confiance à lui accordée et qui continuent malgré le calvaire social de le soutenir et de l’accompagner.
Il a enfin exprimé ses mots de reconnaissance à l’endroit de leurs sympathisants tout en appelant les jeunes qui ont une vision de développement à les rejoindre.

 

369 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *