175 vues

CHAMPIONNAT NATIONAL DE BOXE

Les meilleurs pugilistes de la saison connus

. La satisfaction du Vp Pierre Hinvi

Démarré depuis le 1er septembre dernier le championnat national de boxe a connu son épilogue le dimanche 8 septembre dernier sur l’esplanade intérieure du stade Général Mathieu Kérékou. Au total, 19 combats ont tenu en haleine le public ayant effectué un déplacement massif. Les pugilistes de toutes les catégories, minimes, juniors, séniors, amateurs et professionnels ont démontré tous leurs talents en présence du président de la confédération africaine de boxe Clément Sossa, de celui de la Fédération Béninoise de Boxe Germain Mèhinto, de son vice président Pierre Hinvi et bien d’autres personnalités du noble art.

Wahabou ISSIFOU

Les spectateurs en ont eu plein la vue. Des combats à couper le souffle sur un ring olympique. Cette phase finale du championnat national de boxe a tenu ses promesses.

Président de la Fbb, Germain Méhinto

C’est un combat amateur d’exhibition entre David Agbotomey (Atlantique) et Joseph Salanon (Entente) qui a ouvert le bal de la soirée. Il s’est soldé par un match nul. Dans les combats féminins, catégorie léger, Joliane Ahouansou (Atlantique) a battu au point Sènan Agboton (Ouémé) en deux minutes fois trois. Dans la catégorie mi-lourd Florence Nassara de l’Ouémé a perdu au point contre Majolie Dovenou du Zou.

Le président Fab, Clément Sossa

Chez les hommes en amateur, le public a eu droit à 13 combats très intéressants de trois fois trois minutes. Pour la catégorie mouche junior Clément Bété (Littoral) a battu au point Patrice Sohou du Zou. Même chose pour Fréjus Houéssinon (Atlantique) et Arnaud Tokpè(Ouémé) qui ont battu respectivement dans les catégories plume junior et léger junior Faïçol Doubi (Ouémé) et Galdino Brun (Atlantique).

Au niveau des supers légers, Aziz Gorozo du Borgou a été disqualifié au profit de Gildas Minsikou de l’Ouémé. Romuald Aïnon de l’Entente a battu Crédorien Dovenou du Zou par l’arrêt du combat chez les mi-mouche sénior. Romain Adéwalé (Ouémé) a mis K.o Abou Moussa (Zou) dès la première reprise chez les mouches séniors.

Le Vp Fbb, Pierre Hinvi

Au fur et à mesure qu’on avancait dans les catégories, la pression ne faisait que monter dans le rang de l’assistance. Ça devenait de plus en plus intéressant tellement le niveau du combat changeait. Ainsi pour le dixième combat des plumes séniors, c’est Bertrand Assogba du Borgou qui part gagnant au point devant John Fiazonlin de l’équipe de l’Entente. Damien Zannou (Littoral) et Belmoros Houinnon (Zou) arrivent à bout, respectivement en léger sénior et super léger sénior, de Martin Klaklevi (Entente) et Zachari Babadamagui (Borgou) grâce à l’arrêt du combat par l’arbitre.

Chez les Welters, Scott Babadjidé (Ouémé) met K.o Arafat Ako (Entente) à la première reprise tandis que Rasheed Orisasami (Ouémé) l’emportait sur Kennedy Affognon (Entente) au point dans la catégorie des moyens. Quant aux mi-lourds, Francis Tokpo (Atlantique) bat Biodoun Adomahoun (Zou) qui a été disqualifié par l’arbitre. Le dernier combat amateur catégorie des lourds a vu le sacre de Naofal Souradjou (Ouémé) sur David Eléké (Littoral) par l’arrêt du combat laissant place ainsi aux combats professionnels.

Le premier combat professionnel a opposé chez les supers légers en huit fois trois minutes Mohamed Tidjani à Jean Koffi alias  »allumez le feu ». Et c’est ce dernier qui a effectivement allumé le feu sur son adversaire au point après huit reprises. Le combat vedette au niveau des plumes a mis sur le ring le béninois Ghislain Vodounhessi à Hamed Odugbola du Nigéria. Combat remporté par le béninois.

Le combat professionnel qui a tenu toutes ses promesses est le dernier entre Clément Loko et le fils de la cité des Kobourou Imorou Tandja. Il a fallu les huit reprises avant que le public très enthousiasmé ne prenne connaissance du vainqueur, tellement le combat était très serré. Et c’est le parakois qui l’emporte au point, devenant ainsi le champion de la saison dans la catégorie des légers.

Il faut retenir que certains pugilistes qualifiés pour la finale n’avaient pas eu d’adversaire de leur catégorie. Ils ont été d’office considérés comme des champions de leur catégorie.
L’équipe sénior championne de la saison est celle de l’Ouémé/Plateau, vice championne Atlantique/Littoral. Le meilleur boxeur amateur de la saison est Damien Zannou du Littoral. Garadima Séidou Fataou est quant à lui le champion de la saison au niveau des poids lourds.

Tous les acteurs du noble art ont exprimé leur satisfaction dans cette aventure de sept jours dont les fruits ont tenu la promesse des fleurs. Ils ont d’ailleurs remercié les différents entraineurs qui ont fait un travail titanesque pour que le niveau des combats soit vraiment relevé.

175 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *