219 vues

RELECTURE DES TEXTES DE LOIS SUR LA DÉCENTRALISATION

Cissé et le Borgou apportent leurs suggestions


La 2ème réunion ordinaire de la Conférence Administrative Départementale (CAD) du Borgou au titre de l’année 2018 a eu lieu le mercredi 21 février dernier. Dans la coquette salle de conférence de la préfecture de Parakou, se sont ajoutés aux directeurs départementaux des différents services déconcentrés de l’État, les maires et les représentants des différentes couches socioprofessionnelles du Borgou. Cette réunion qui s’est consacrée au point des insuffisances et des difficultés relatives à l’application des textes de lois sur la décentralisation a été couplée avec la séance de consultation pour l’élaboration du cadre de partenariat 2018-2023 entre le groupe de la Banque Mondiale et le Bénin.

Barnabas OROU KOUMAN

Des invités in- habituels à la CAD de ce
mercredi 21 février
dans le Borgou. Il
s’agit des maires des
communes du Borgou, les membres de
la société civile, les
représentants des
étudiants, les leaders
religieux et autres.
Cette présence peu
ordinaire s’explique
par la spécifi cité
des points inscrits à
l’ordre du jour de la
réunion.
En effet l’une des
communication inscrite à l’ordre du jour
de cette deuxième
CAD de l’année 2018,
a porté sur la consultation pour l’élaboration du cadre de partenariat 2018-2023
entre le groupe de
la Banque Mondiale
et le Bénin. Cette
consultation a nécessité la présence de
tous les acteurs pour
une prise en compte
réelle des préoccupations des diffé-
rentes couches socio professionnelles.
La délégation de la
Banque mondiale est
repartie, satisfaite
de l’atteinte des objectifs de la séance,
tant les participants
étaient nombreux
et les débats très
riches. Il convient de
noter que ledit cadre
de partenariat s’est
fortement arrimé sur
le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG).
Faire le point des insuffisances et des
difficultés relatives
à l’application des
textes de la loi sur
la décentralisation.
C’est là, le second
point qui a été inscrit à l’ordre du jour
et qui a nécessité la
présence des maires
des communes du
Borgou en plus des
membres de la CAD.
Les directeurs dé-
partementaux des
différents services
du département ainsi que les maires ont
porté des amendements, observations
et suggestions sur
les textes de lois sur
la décentralisation.
« Il n’est un secret
pour personne qu’ à
l’épreuve des faits,
les textes de lois sur
la décentralisation
ont montré leurs limites. En effet, dans
la pratique, les différents acteurs sont
confrontés à un certain nombre de diffi cultés dans l’application desdits textes
», dixit Djibril Mama
Cissé pour soulever l’importance de
la relecture de ces
textes. Il a été question selon le préfet du
Borgou, de faire la
synthèse de ces observations qui ont été
faites au niveau des
différentes structures
et des mairies.
La séance a pris fi n
par les informations
et préoccupations
diverses dont l’un
des points essentiels
était relatif à la fi èvre
hémorragique à virus
Lassa. Le préfet Djibril Mama Cissé a
une fois encore invité les maires à activer les différentes
cellules de crise de
leur commune pour
une croisade contre
le mal.

Les participants au cours de la séance

219 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *