133 vues

LEAGUE COUPE ANGLAISE
City terrasse Arsenal et offre un premier titre à Guardiola

Manchester City s’est adjugé le dimanche dernier haut la main la League Cup Anglaise. Les Eastlands ont largement dominé Arsenal (3-0).

 

Le premier tro- phée de la sai- son en Angleterre a été décerné
le dimanche passé.
C’est la League Cup
et c’est Manchester
City qui en a été le
lauréat. Le leader de
la PL a fait main basse
sur cette Coupe en
laminant Arsenal à
l’issue d’une fi nale
dominée de la tête et
des épaules. Il s’agit
du premier titre gagné par Pep Guardiola depuis son arrivée Outre-Manche à
l’été 2016.
Le coach catalan n’a
pas eu à trop trembler durant cette rencontre. Même si son
comportement a laissé croire le contraire
avec les quelques
frictions connues sur
le bord de la ligne de
touche avec Arsène
Wenger, le manager
des ‘Citizens’ a passé une soirée tranquille. À aucun moment, son équipe n’a
été à la peine dans
cette partie. Le seul
moment d’inquiétude
est survenu en dé-
but de partie lorsque
Pierre-Emerick Aubameyang s’est pré-
senté seul face à
Claudio Bravo. Mais,
le Gabonais a fi nalement raté cette belle
opportunité d’ouvrir
le score.
Arsenal a trop vite
baissé les armes
Les ‘Gunners’ ont
manqué l’occasion de
prendre les devants.
Les ‘Eastlands’, eux,
ne se sont pas loupés. À la 18e minute,
et à la suite d’un long
dégagement de Bravo, Aguero remportait
son duel aérien avec
Shkodran Mustafi .
Sans toucher le ballon, l’Argentin s’est
ensuite présenté devant Ospina. D’un lob
astucieux et malgré
le retour de deux dé-
fenseurs, il réussissait son geste. Les
Londoniens avaient
beau réclamer une
faute d’El Kun au dé-
part de l’action, le but
a bien été validé.
A 0-1, il y avait encore de l’espoir pour
Arsenal. Cependant,
les Londoniens n’ont
jamais été en mesure de recoller à
la marque. Avec un
secteur inefficient, à
l’instar de Mesut Ozil,
de nouveau transparent, lors des grands
rendez-vous ils n’ont
rien montré. À contrario, City a continué à
porter la menace sur
les buts adverses. Et
c’est même un dé-
fenseur qui a réussi
à breaker, en l’occurrence Vincent
Kompany. Monté aux
avant-postes, le capitaine déviait d’un
geste bien senti un
tir de Gundogan à
la suite d’un corner.
Ça faisait 2-0, puis
3 sept minutes plus
tard quand David
Silva a profi té d’un
grand attentisme de
la défense rouge et
blanche pour venir
fusiller à son tour Ospina. La messe était
dite. City pouvait aller
soulever le trophée,
pendant qu’Arsenal
constatait les dégâts.
Les deux équipes se
retrouvent jeudi prochain en PL, mais il
n’est même pas sûr
qu’un succès des
‘Gunners’ suffira à
effacer ce revers tant
leur position est périlleuse en championnat.
Source : BeSoccer

133 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *