115 vues

COMMUNE DE MALANVILLE

Inoussa Dandakoe préoccupé par la situation des enfants

La salle de réunion de la mairie de Malanville a servi de cadre le 12 juillet dernier à un atelier d’élaboration de quatre documents de plaidoyer sur la situation des enfants de cette commune. Un atelier organisé par le comité communal de protection de l’enfant présidé par le maire Inoussa Dandakoe. C’était en présence du directeur du «Foyer Don Bosco», de la commune de Kandi, qui est en partenariat avec le centre de Promotion Sociale de Malanville, les représentants des commissaires de la police républicaine en poste à Malanville, les responsables d’Ong intervenant dans le secteur, les directeurs d’écoles et bien d’autres.
À l’entame de l’atelier, le maire a, après avoir souhaité la bienvenue aux participants, rappelé l’objet de leur assise qu’est la situation des enfants de la commune. Il s’agit surtout des enfants talibés, un phénomène qui prend d’ampleur dans la commune et qui ternit son image. Le maire a, pour finir, invité tous les acteurs à faire diligences afin de doter la commune des différents documents de plaidoyer sur les problèmes tels que la mendicité, le mariage, la scolarisation, la traite, l’exploitation économique et sexuelle des mineurs et a aussi appelé les participants à un peu plus de concentration.
Le chef Centre de Promotion Sociale de Malanville Alain Elégbédé a, pour sa part, fait un retour sur la question de protection de l’enfant à Malanville, la situation des enfants dans la commune, l’importance du plaidoyer dans la protection de l’enfant, les travaux de groupe sur chacune des thématiques retenues. Il a été aussi question de faire l’état des lieux des actions correctionnelles
C’est sur une note de satisfaction que cet atelier a pris fin.

Samiratou ZAKARI

Quotidien Daabaaru, leader de la presse écrite dans le septentrion 

115 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *