512 vues

Une forte délégation de l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adecob) a effectué une visite sur le site qui abritera dans les jours à venir la construction d’un pont qui reliera les villages de Timbouré dans la commune de Bembèrèkè et Kparo dans la commune de Sinendé. C’était dans la journée du mercredi 16 mai 2018. Cette infrastructure qui apaisera la peine des populations est le résultat du dynamisme de Mifoutaou Salihou, maire de Bembèrèkè et surtout de Yaya Worou Akibou Soro, maire de la commune de Sinendé.

Kassim MAMA

135 millions. C’est le jackpot que les maires des communes du département du Borgou, à travers l’Adecob, ont obtenu auprès de la Coopération Suisse et d’un cofinancement entre la commune de Bembèrèkè et celle de S
inendé pour mettre un terme aux calvaires des usagers de la route Sèkèrè-Gamia. Une délégation de cette association composée de Sounon Bio Bouko maire de Tchaourou, de Mifoutaou Salihou maire de Bembèrèkè, de Mariétou Tamba maire de Pèrèrè, de Yaya Worou Akibou Soro maire de Sinendé, Sabi Amouda Masso chef d’arrondissement de Sèkèrè et de José Tossou, l’ingénieur en Génie Civil de l’Adecob, a en effet, effectué une visite sur le cours d’eau de Souédarou et la route Sèkèrè-Gamia afin de toucher du doigt les réalités du site. Celui-ci abritera dans les tous prochains jours un ouvrage de franchissement qui reliera les villages de Timbouré et de Kparo. Tour à tour, les différents Maires présents à cette rencontre ont manifesté leur intérêt pour la concrétisation de ce projet en raison de son utilité pour la population. Pour Yaya Worou Akibou Soro, la nécessité de cette infrastructure n’est plus à démontrer. La peine des populations riveraines en témoigne. « Quitter l’arrondissement de Sèkèrè pour se rendre à Gamia est un chemin de croix pendant la saison sèche. Ce trajet est impraticable pendant la période de pluies », a-t-il laissé entendre. Cette nécessité à en croire le maire de Sinendé va au-delà des frontières de sa commune. La réalisation de ce pont impactera non seulement l’économie locale mais aussi celle nationale. « La commune de Sinendé est productrice de coton et de vivriers. Cet ouvrage une fois réalisé facilitera l’évacuation de ces produits vers les marchés », a-t-il ajouté. C’est d’ailleurs pour cette raison que la population a manifesté sa joie en remerciant le maire Yaya Worou Akibou Soro pour son dynamisme et son pragmatisme mis au service de la communauté.

Le dynamisme et le pragmatisme de Yaya Akibou payent

Le maire de la commune de Sinendé ne cesse de surprendre positivement ses administrés. Il a toujours su négocier auprès de ses paires du département pour le bien-être de sa population. Sa commune avait déjà obtenu un projet qui est aujourd’hui entièrement réalisé. Il s’agit de l’aménagement de la piste intercommunale Sikki de la commune de Sinendé et Kakobo dans la commune de Bembèrèkè. Un ouvrage qui fait la joie et le bonheur de la population de Sinendé et qui a été réceptionné en février dernier. Il a aussi négocié et obtenu la réhabilitation de la retenue d’eau entièrement financée par la coopération Suisse en partenariat avec l’Union Départementale des Organisation Professionnels des Eleveurs de ruminants (Udoper) dans le village dont le but est d’accompagner les éleveurs de la commune.
Le maire Yaya Worou Akibou Soro vient ainsi confirmer cette phrase qu’il s’est fait sienne, « servir sa communauté est la clé de l’harmonie entre soi et soi-même ».

512 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *