162 vues

DERNIERE DECADE DU JEÛNE MUSULMAN

Nuit de la destinée, une période d’intenses prières

Les musulmans du monde entier ont entamé depuis le samedi dernier, la troisième et dernière décade du mois de ramadan. Cette période qui coïncide avec le début des prières de nuit appelé Laylat al-Kadr qui est une étape importante du mois saint de ramadan en Islam. A Parakou cette première nuit a été animé dans toutes les mosquées.

Samiratou ZAKARI

Elle a démarré effectivement dans la nuit du dimanche 26 mai dernier, la nuit de Laylat al-Kadr encore appelée nuit de la destinée. Dans toutes les mosquées de Parakou dont celle du quartier Wokodorou, les fidèles musulmans sont sortis massivement pour accomplir cette « Souna » qui date de l’époque du prophète Mohamed.

En effet, Laylat al-Quadr ou nuit de la destinée est l’une des nuits de la fin du mois de Ramadan considérée comme bénie chez les musulmans. La date de cette nuit n’étant pas précise, elle se situe dans les dix dernières nuits du mois de Ramadan, et plus précisément elle est trouvée durant la 21e, 23e, 25e, 27e ou 29e nuit. Pendant plusieurs heures de prières, de Zikr, d’invocations, de lecture de Coran, comme l’a recommandé le prophète Mohamed, les fidèles musulmans de la mosquée Wokodorou de Parakou conduit par l’imam Ibrahim Souleymane, sont allés à la rencontre spirituelle de leur seigneur pour cette première nuit. Hamidou Y. un fidèle rencontré sur place après la prière se dit satisfait pour cette première nuit, « je remercie le tout Puissant pour la grâce qu’il nous a accordé de jouir des dix derniers jours importants du jeûne. Et je prie que Dieu nous donne la chance afin de rencontrer la nuit du destin pendant les neuf prochaines nuits ». Selon l’imam Ibrahim Souleymane, la nuit de la destinée est d’une importance capitale pour les musulmans puisque c’est pendant cette nuit même de l’an 203 que le saint Coran est descendu sur terre au prophète Mohamed. Il ajoute que pour bien bénéficier des bienfaits, des avantages de cette nuit le bon musulman doit s’isoler du monde des humains pendant les dix derniers jours du ramadan en allant se réfugier dans la maison de Dieu qu’est la mosquée pour intensifier les prières et les Zikr. « Le bon musulman doit pendant les dix dernières nuits se rapprocher du seigneur par adoration, prière, lecture du coran et doit s’abstenir de tout contact avec une femme même sa femme tant qu’il se refuge dans une mosquée », a-t-il fait savoir. Et comme avantage d’après l’imam Ibrahim Souleymane, le musulman qui arrive à consacrer tout son temps à Dieu pendant cette semaine sainte verra ses péchés correspondant à plus de 80 ans de vie sur terre pardonnés tout en bénéficiant de la Baraka pour le restant de ses jours sur terre. Dramane un autre fidèle musulman se dit prèt à aller à la rencontre de son seigneur pendant ces jours en respectant les recommandations. « Je suis arrivé à la mosquée depuis le samedi matin et je compte y rester jusqu’au dernier jour du mois de ramadan. Ici je pourrai me concentrer dans la prière et la lecture du Coran pour avoir le pardon de Dieu. Pour ce qui est de la nourriture, mes enfants se chargeront de m’apporter de quoi manger chaque jour », a-t-il fait savoir.

162 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *