1 022 vues

ÉDITO

Azannaï et les secrets de Talon!

Le président du parti Restaurer l’Espoir Candide Azannaï s’est prononcé une fois de plus sur la situation sociopolitique du Bénin. C’était le jeudi 27 juin dernier à Cotonou.
Le philosophe de Jonquet a démontré que le Bénin n’est plus dans la démocratie depuis l’avènement du pouvoir du président Patrice Talon. Selon Azannaï, son ami Patrice a transformé la démocratie béninoise en dictature. Raison pour laquelle, il n’est même pas question de négocier avec ce dernier. Si lui Azannaï devrait entrer en négociation avec le chef de l’État, ce serait pour son départ comme Blaise Compaoré ou encore Yaya Jameh.
Alors, pour sortir le pays du désordre qui aurait été instauré par le chantre de la rupture, l’homme de Jonquet annonce l’installation dans les tous prochains jours de son propre parlement qu’il appelle « parlement de la résistance ». Ensuite s’en suivront des marches de protestation autorisées ou non.
Donc, selon la perspective de l’homme de Jonquet, tout ce qui s’est passé depuis le 28 avril jusqu’à ce jour, n’est que le signe précurseur de ce qui reste à venir. Il promet des heures chaudes à son ami Talon.
D’ailleurs, c’est au nom de cette amitié qu’il a réitéré son engagement à garder jalousement les secrets du président Patrice Talon.
Si la résistance jusque-là n’a pas empêché les élections, la proclamation des résultats ni l’installation des députés, l’on a du mal à croire à l’efficacité de l’Assemblée de la résistance et les marches qu’annonce le philosophe. Tout porte à croire qu’Azannaï regrette sa démission du gouvernement et peine à reconnaître la supériorité du président Talon et son équipe qui gagnent tous les combats même les plus redoutables.
Ainsi donc, en fidèle spectateur, le peuple attend avec plaisir le film qui pourra commencer bientôt après  »l’actualité ».

Edouard ADODE

1 022 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *