2 998 vues

ÉDITO

Soglo et Talon dans le même esprit !

Dans quelques heures s’ouvrira le dialogue politique au Bénin. Un dialogue en deux ateliers pour la recherche d’une issue favorable à l’impasse actuelle que traverse le pays depuis les élections législatives du 28 avril dernier. Au moment où le chef de l’État Patrice Talon sera d’un côté en conclave avec ses alliés politiques autour du sous thème: recherche de solutions aux points qui fâchent dans le code électoral et dans la charte des partis politiques ; du côté de la résidence de l’ancien président Nicéphore Dieudonné Soglo les ténors de l’opposition seront en concertation autour de leur sous thème ayant rapport avec les nouvelles stratégies de résistance pour la décrispation totale du climat politique.

Ainsi, du 10 au 12 octobre, le Bénin sera en plein, pour la première fois, dans la célébration de la journée nationale du dialogue politique qu’on ne doit jamais confondre avec la conférence nationale.
Au vue de la période choisie par l’ancien président Soglo et l’actuel président Patrice Talon, c’est à croire que les deux hommes se sont au préalable concertés pour que le dialogue se déroule en ces deux ateliers avec des conclusions diverses dont la synthèse serait faite par la société civile écartée des deux côtés. Cette symbiose qu’on retrouve entre les deux hommes politiques en ce moment sur le dialogue est comparative à celle qui fait la bonne musique. Ainsi, malgré la diversité de leurs sons quand les instruments de musiques arrivent à s’accorder dans le même temps, cela devient agréable à l’oreille.

Alors, puisque les deux rencontres ont le même objectif et se dérouleront au même moment dans le même pays, les béninois doivent cesser de les voir comme une cacophonie ou deux différents dialogues, mais plutôt comme deux ateliers pour un même dialogue dont l’objectif ultime est la sortie de la crise politique.

Par conséquent, on peut affirmer sans risque de se tromper que le Bénin est sur le point d’étonner une fois encore le monde, car au moment où les hommes semblent s’opposer les uns aux autres, la nature les maintient dans le lien de l’amour fraternel à un moment où l’on s’y attendait le moins.

Edouard ADODE

2 998 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *