723 vues

Deux détenus conduits au tribunal de première instance de première classe de Natitingou dans la journée du jeudi 31 mai dernier n’y retourneront plus. Ils ne pourront également plus revoir leurs codétenus ni leur famille. S’en est fini pour eux.

Soulé Faraga et Daouda Hama,  puisque c’est d’eux qu’il s’agit, ont été condamnés le jeudi 31 mai dernier à une peine d’emprisonnement ferme de 24 mois et d’une amende de 50.000 F CFA chacun pour une infraction de vol de moto et de coups et blessures volontaires, le 22 mai dernier à Datori, dans la commune de Cobly.

Après leur condamnation, pendant que les éléments de la police républicaine s’apprêtaient à les conduire à la prison, les deux détenus ont réussi à tromper la vigilance de ces derniers et pris la clé des champs. Une chasse à l’homme s’en est suivie dans le quartier Yokossi mettant la population en alerte et dans une panique générale. Après plusieurs coups de feu, le premier détenu s’est écroulé en plein cœur de la ville. Le second très athlétique, n’a été rattrapé par les balles que sur les chaînes de montagnes du quartier Tchirimina dans le premier arrondissement.
Une situation qui interpelle les éléments de la police républicaine, les exhortant à plus de vigilance et de sérieux dans l’exercice de leur fonction sacerdotale.

Barnabas OROU KOUMAN

723 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *