484 vues

. Le Dg chassé de son poste de travail

C’était la débandade totale le lundi 04 juin dernier dans l’enceinte de la Coopérative Béninoise des Matériels Agricoles (Cobemag) de la commune de Parakou. Très remontés, les travailleurs ont chassé le Directeur Général de son poste de travail. Le syndicat des travailleurs de la Cobemag a exigé le paiement de leur salaire de près de quatorze (14) mois d’arriérés et dénoncé la gestion inégale dont fait montre le directeur.
Yarou Bouko, secrétaire général du syndicat des travailleurs de la Cobemag fustige le traitement injuste que subissent l’ensemble des travailleurs. « Ici là, on travaille dans l’illégalité. Le conseil d’administration est déjà expiré depuis janvier 2017. Et ils ne veulent pas le renouveler… », a-t-il dénoncé en fustigeant le non-respect des textes en ce qui concerne les critères de nomination du directeur. « On ne veut plus de ce directeur parce que les textes le disent. Nous tous on a les textes. Les textes l’interdit d’être directeur… on ne veut plus le voir dans cette maison…trop c’est trop, nous on a faim », a-t-il déclaré.
Le directeur général quant à lui est resté introuvable par notre équipe de rédaction.
Le personnel exige également qu’un audit soit commandité pour juger de la mauvaise gestion de la société par le directeur. Le visage serré, le personnel de la Cobemag entend saisir le chef de l’Etat pour qu’une issue favorable leur soit trouvée. Les travailleurs de cette société invitent les autorités à divers niveau à vite réagir face à cette situation. Aux dernières nouvelles, le personnel a exigé le paiement d’un mois d’arriéré de salaire par le directeur sur le champ avant qu’il n’ait accès à son poste de travail.
« Une motion de grève sera déposé sur la table du directeur dans les jours à venir », a confié Yarou Bouko, secrétaire général des travailleurs de la Cobemag. Il a aussi, au nom de ses collègues, souhaité une thérapie de choc pour la bonne marche des activités au sein de cette société tout en réclamant le départ du directeur général.

Wahabou ISSIFOU

484 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *