571 vues

 

La sécurité des habitants de la ville de Parakou et de leurs biens est menacée. Les divorcés sociaux ont effectué une visite nocturne dans l’enceinte du siège régional Borgou Alibori du journal La Nation. Maurille Gnanssounou, directeur régional Borgou Alibori du quotidien du service public a constaté avec amertume les actes de vandalisme sur le nouveau bâtiment qu’il vient à peine d’intégrer. Inquiet, il exprime toute sa désolation.

Maroufatou KAKPO (Stg)

Maurille Gnansounou, directeur régional Borgou Alibori de l’Onip

Ils ont encore fait parler d’eux. Ils, ce sont les malfrats qui ne ménagent aucun effort pour s’accaparer des biens d’autrui et qui sont prêts à écarter tout obstacle sur leur passage. Les nouveaux locaux de l’Office National d’Imprimerie et de Presse (Onip) sis au quartier Okedama ont été cette fois ci leur appât. C’est ce qu’a laissé entendre le chef régional Borgou Alibori Maurille Gnansounou de cette institution .
En effet, explique-t-il, c’est dans le souci de se rapprocher des populations et de leurs localités afin de porter des informations de proximité dans les colonnes du journal La Nation , que l’Office National d’lmprimerie et de Presse a installé des antennes régionales dans tous les départements. Une initiative que l’État a approuvé en décidant de leur construire des locaux dignes du nom. Tel est le cas de la construction du bâtiment qui a été objet de convoitise des divorcés sociaux. A en croire les dires de Maurille Gnansounou, des individus mal intentionnés, des divorcés sociaux comme ils les appelle ont cambriolé le bâtiment en l’endommageant. « Il y a une fenêtre qui a vu volé toute sa vitre en éclat, ils ont forcé une porte et ont défoncé une autre ». Tel est le bilan des dégâts, fait par Maurille Gnansounou et les agents de la police républicaine qui alertés, se sont immédiatement rendus sur les lieux pour faire les constats d’usage. Une enquête est ouverte pour tenter de mettre la main sur les coupables.

Maurille Gnansounou a saisi l’occasion pour inviter les hommes des médias et toute la population à plus de vigilance. Les forces de l’ordre sont invitées à redoubler d’ardeur dans leur mission, celle d’assurer la sécurité des personnes et des biens.

571 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *