345 vues

JUBILÉ DES 75 ANS D’EVENGELISATION DE PARAKOU

Mgr Pascal N’Koué et les siens en plein dans les préparatifs

.L’ouverture officielle de l’année jubilaire prévue pour le 10 janvier prochain

L’archidiocèse de Parakou a organisé dans la matinée du samedi 05 janvier dernier une conférence de presse sur le jubilé des 75 ans d’évangélisation de Parakou. Les prélats de l’église catholique de la ville de Parakou ont exposé devant les hommes des médias le contenu réel de l’année jubilaire qui sera bientôt célébrée dans la cité du cheval. C’est le centre Guy Riobé qui a abrité l’événement. Étaient présents à cette conférence de presse Mgr Pascal N’Koué archevêque de Parakou, père Ernest Degbenonvo vicaire General, père Edgard Vigan président du comité d’organisation et plusieurs autres personnalités de l’église catholique.

Maroufatou Oladjidé KAKPO & Samiratou ZAKARI (Stg)

Exposer l’idéologie qui se cache derrière l’année jubilaire et le niveau d’avancement des préparatifs de sa célébration à Parakou. Tel est l’objectif principal de cette rencontre à laquelle les religieux ont invité les professionnels des médias de la cité des Koburu. Le jubilé est une année de grâce, de bénédiction, de joie, de paix pour le peuple de Dieu et pour tout le monde. C’est aussi l’année de réconciliation entre les adversaires et au cours de laquelle le fidèle est appelé à convertir son cœur, à accueillir les grâces reçues lors de son baptême. Après avoir remercié Monseigneur Pascal N’Koué archevêque de Parakou pour la tenue de cette rencontre, le père Ernest Degbenonvo a exhorté les hommes des médias à éclairer l’opinion publique sur la vérité et pour cela, l’église et les médias sont appelés à collaborer pour éclairer l’opinion public et établir l’homme dans la vérité sans laquelle il n’y a vraiment pas de paix durable. A l’en croire, cette conférence traduit la vision de Mgr Pascal ici à Parakou. Une vision qui se résume en ces mots : « une église en sortie missionnaire ». Le père Ernest va plus loin en avouant que l’église catholique identifie les médias comme des acteurs importants et partenaires incontournables.

Dans la même veine, le père Égard Vigan président du comité d’organisation explique que, « le jubilé est communément appelé année sainte non seulement parce qu’il commence, se déroule et se conclut par des rites sacrés mais aussi parce qu’il est destiné à promouvoir la sainteté de vie». Les mois extraordinaires de l’année jubilaire ainsi que le programme de l’année jubilaire ont été exposés aux participants. Pour ce qui est du programme, il est à retenir que le 10 janvier prochain se fera l’ouverture officielle de l’année jubilaire à Komiguéa; du 20 au 25 du même mois se tiendra une réflexion sur le dialogue interreligieux; les 13 et 14 avril 2019 sont décrétés journées diocésaines de la jeunesse.

A leurs suites, Mgr Pascal N’Koué a apporté des éclaircissements sur les points d’ombre en ce qui concerne l’idéologie du jubilé à travers un débat ouvert entre hommes des médias et religieux.

Placé sous le thème, « avec Jésus et sa Sainte Mère, soyons tous missionnaires », le but principal du jubilé est la conversion des cœurs, la rencontre personnelle avec Jésus-Christ le seigneur, l’unité du diocèse et la propagation de la foi.

Le jubilé c’est en fait pour célébrer la toute puissance de Dieu, sa souveraineté, notre reconnaissance à Lui. Ainsi, les petits plats se mettent déjà dans les grands afin de réussir la célébration de cet événement à partir du 10 janvier prochain au Sanctuaire Marial Notre Dame de Komiguéa et qui s’étendra jusqu’au 13 janvier 2020.

345 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *