251 vues

MEILLEUR PROJET ROBOTIQUE 2019 À PARAKOU

Le Ceg Hubert Maga sacré champion

La deuxième édition du meilleur projet robotique, a eu lieu le jeudi 13 juin dernier à la salle de conférence de American corner de l’Université de Parakou. Une initiative du projet Femcoders de Rachael Orumor qui vise à inciter davantage les apprenants à l’esprit de la créativité à travers les sciences en l’occurrence les robots. Sept collèges au total de la cité des Kobourou ont présenté au public une exposition robotique après six semaines de formation avec le sacre du Ceg Hubert Maga à la fin.

Wilfried AGNINNIN

Ils sont au total 7 collèges de la ville de Parakou à se rivaliser. Il s’agit du Ceg Hubert Maga, Banikanni, Oké Dama, Baka, Nima, Titirou et Tinré. Devant les membres du jury composés des autorités du Borgou et du représentant du ministre de l’économie numérique et de la communication, ses apprenants ont démontré le fruit de plusieurs semaines de formation en science robotique. Tour à tour et en présence des directeurs desdits établissements, ses élèves ont émerveillé le public non seulement par leur génie de créativité mais aussi par leur invention technique.

Au terme de leur exposition et après avoir jugé la qualité du travail abattu par les apprenants des 7 collèges, les membres du jury ont retenu le Collège d’Enseignement Général (Ceg) Hubert Maga comme étant celui qui présenté le meilleur projet robotique 2019 à Parakou avec 449 points. Les élèves de cet établissement ont créé un robot dénommé “ Guide d’aveugle ” pour orienter les malvoyants dans leur déplacement. Le Ceg Banikanni et Oké Dama se sont contenté respectivement de la 2éme et la 3éme place. Le collège Tinré garde la lanterne rouge.

Pour l’initiatrice du projet robotique Femcoders Rachael Orumor, l’objectif qui est de donner des connaissances pratiques en science robotique aux élèves a été atteint. « On quitte Cotonou pour venir former des élèves à Parakou chaque deux semaines…Aujourd’hui, nous sommes heureux que nous l’avons fait, parce que avec tout ce que les élèves ont sorti comme idées d’innovation pour régler les problèmes qui sont autour d’eux. Cela prouve réellement que nous ne sommes pas venus en vain », s’est-elle réjouie. Selon Rachael Orumor, environs 250 mille de franc de kits robotiques ont été distribués gratuitement. A l’en croire, des clubs robotiques seront installés dans les sept établissements pour la continuation de la pratique. Elle a, pour finir, salué toutes les autorités à divers niveaux.

Les représentants du ministre de l’économie numérique et de la communication, du préfet du Borgou, du maire de Parakou et celui du Directeur Départemental de l’Enseignement Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle du (Ddestfp) du Borgou, ont tous salué le projet avant de réitérer leur soutien indéfectible à l’initiative.

Une première édition d’une compétition robotique nationale entre les collèges de Parakou et ceux de Cotonou aura lieu en présence des experts robotiques du Bénin et des États-Unis. Pour rappel, plus de 300 élèves ont été formés l’année passée à Cotonou.

Quotidien Daabaaru, leader de la presse écrite dans le septentrion

251 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *