458 vues

L’univers associatif du Bénin vient d’enregistrer un nouveau né. Il s’agit de l’association Jeunesse Unie Solidaire et Intègre pour le Salut du Bénin (Je Suis du Bénin). Avec à sa tête un jeune dynamique, Fernando Hounnou, Je suis du Bénin se positionne comme un creuset d’éveilleurs de conscience et un guide pour la génération montante. Un entretien avec son président a permis de mieux connaître cette association et ses objectifs.

Maroufatou KAKPO (Stg)

Fernando Hounnou, président de l’association Je Suis du Bénin

Instaurer et susciter l’émergence d’un nouveau type de citoyen béninois, d’un État de droit d’une société juste, solidaire et respectueuse de la loi, développer au sein de la jeunesse l’amour de la patrie et réveiller en eux le sens du patriotisme, promouvoir la synergie entre les associations de jeunesse, favoriser et améliorer l’employabilité et l’autonomisation des jeunes notamment par la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, des programmes de formations des jeunes, participer de façon durable à la bonne gouvernance du pays, sont autant de nobles objectifs que poursuit l’association Jeunesse Unie Solidaire et Intègre pour le Salut du Bénin (Je Suis du Bénin).
En effet, comme l’explique Fernand Hounnou président de l’association, c’est suite à un certain nombre de constats faits, qu’elle est née. « Il était important que nous jeunes étant de la nouvelle génération, nous puissions déjà commencer par nous remettre en cause pour que demain dès que notre génération prendra le pouvoir qu’on ne puisse quand même pas assister à ce à quoi nous assistons; que nous soyons quand même des exemples pour les générations à venir » a-t-il martelé. « Il est important que les jeunes prennent leur destin en mains et comprennent qu’ensemble ils peuvent aller loin », a-t-il poursuivit.
Fernand Hounnou n’a pas manqué de présenter les actions menées déjà par l’association. Il s’agit entre autres de sa participation à la célébration de la journée mondiale de la liberté de presse par le don de t-shirts et lacostes, des actions de lobbying à l’endroit de plusieurs autorités au profit des jeunes, la sensibilisation des écoliers et élèves lors des mouvements de grèves. Il a aussi annoncé plusieurs autres actions que « Je suis du Bénin  » compte mener afin de se faire mieux connaître et d’agrandir son cercle. Il s’agira de l’organisation des Travaux Dirigés (Td) au profit des élèves, de l’organisation de l’événement « Parakou médias awards » pour encourager les professionnels des médias qui œuvrent pour le développement de la troisième ville à statut particulier du Bénin.
Le président de l’association « Je Suis du Bénin » a également exprimé ses mots de reconnaissance à l’endroit des membres d’honneur, des partenaires de l’association sans oublier la mairie de Parakou et l’agence de communication Daabaaru.
De pareilles initiatives méritent accompagnement, soutien financier et moral de la part des autorités à divers niveaux.

458 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *