189 vues

NOUVELLE ANNEE ROTARIENNE A PARAKOU

Latifou Belco passe le témoin à Josias Martin

Le nouveau bureau

« Partout la lumière
De la liberté luit
Il n’est un coin sur terre
Où ne fleurit le Rotary.
L’amour est sans frontière
Et dans tous les pays
L’amitié Rotarienne
A chaque seconde grandit.
Rotary Rotary Rotary
Un million d’hommes se sont unis
Rotary Rotary Rotary
Pour secourir leurs frères démunis
Rotary Rotary Rotary
Quels que soient leur couleur et leur pays
Rotary Rotary Rotary
Toujours servir les hommes, Rotary (Bis) ».
C’est par cet hymne que le Rotary club de Parakou a démarré la soirée qui consacre l’année 2019-2020, c’était dans un hôtel de la place, le samedi 13 juillet dernier en présence de tous les membres du club.
Ainsi, la soirée a permis au président sortant Latifou Belco de passer le collier au président entrant Josias Martin. Dans son mot, le président sortant, seul président d’ailleurs ayant fait deux mandats depuis la création du Rotary club de Parakou, a remercié tous les membres de son bureau pour le travail acharné dont ils ont fait partie durant l’année rotarienne 2018-2019. Reconnaissant les difficultés n’ayant pas permis à l’entrée de nouveaux membres, Latifou Belco s’est tout de même réjoui du maintien des membres du club. En faisant son bilan, il s’est dit conscient qu’il reste beaucoup à faire dans le service des hommes et des personnes démunies. Il a, enfin, souhaité un bon mandat au président entrant Josias Martin.
Ce dernier a, dans son intervention, exprimé sa gratitude aux différents membres et partenaires du club qui ont eu confiance en lui. « Je tâcherai de justifier cette confiance placée en moi jusqu’à la fin de mon mandat. », a-t-il indiqué en précisant qu’en ce moment où le collier lui ai mis au cou, « de milliers de personnes dans le monde souffrent de beaucoup de maux comme le manque d’eau potable et de nourriture, ou meurent de maladies pourtant curables, faute de moyens et donc de soins médicaux, le manque de salle de classes ou insuffisance de mobiliers scolaires, l’illettrisme ou que sais-je encore. Ces douleurs qui déchirent l’humanité interpellent notre cœur de rotariens à chaque instant de la journée ». A cet effet, il a appelé ses congénères rotariens à servir les personnes dans la détresse et agir sur les comportements afin de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des communautés. « En tant que rotarien, nous n’avons pas le droit de détourner notre regard de la souffrance des hommes et femmes de nos communautés. Nous avons le devoir de nous connecter à travers nos actions pour l’entente mondiale et la paix. Passons donc à l’action, chers amis. Chacun de nous a quelque chose à offrir pour atteindre ce noble objectif : talents, connaissance, compétence et disponibilité. », a-t-il martelé en s’interrogeant sur ce que vaut la vie d’un homme qui accumule des richesses qu’il finira par laisser derrière lui s’il n’en fait pas profiter ceux qui en ont besoin.
Le président entrant Josias Martin a, pour finir, présenté les actions à réaliser pour l’année 2019-2020 tout en faisant la promesse que l’œuvre entamée sera poursuivie et beaucoup de réalisations seront à l’actif du club de Parakou.

Wahabou ISSIFOU

Quotidien Daabaaru, leader de la presse écrite dans le septentrion 

189 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *