761 vues

Le rédacteur en chef Wahabou ISSIFOU, le Directeur Général Franck DANTON et le Directeur de Publication Barnabas OROU KOUMAN

Dans la soirée du 19 Mai dernier, l’association « Je suis du Bénin » avec à sa tête son président Fernand Hounnou, a rendu un hommage mérité aux professionnels des médias de Parakou. Dix-sept trophées au total ont été distribués aux organes de presse et professionnels des médias pour leur reconnaître le rôle combien important qu’ils jouent dans le développement de cette ville et du Bénin. Votre journal Daabaaru, s’en est sorti avec le trophée du meilleur organe de presse écrite de la troisième ville à statut particulier du Bénin.

Maroufatou KAKPO (Stg)

Daabaaru, meilleur organe de presse écrite de la ville de Parakou. Telle a été la décision du public parakois suite au sondage réalisé par l’association « Je Suis du Bénin ». Un sondage qui a concerné plusieurs autres catégories allant des organes de presse écrite, aux organes de presse audio et audiovisuels. Au total, 17 trophées ont été remis à plusieurs organes et journalistes de Parakou.

En recevant le trophée du meilleur organe de presse écrite de Parakou, le Directeur de Publication (Dp) du quotidien Daabaaru a exprimé toute la joie qui l’animait, « c’est pour moi et pour l’ensemble de l’équipe du quotidien Daabaaru, un honneur de recevoir ce trophée ». Pour Barnabas Orou Kouman, ce trophée, en plus d’être une reconnaissance à un travail qui est fait, est une exhorte à mieux faire. « Nous faisons partie des nouveaux venus dans l’arène médiatique de Parakou et du Bénin. Cette distinction est pour nous une invite à plus de sérieux, de dynamisme et de prouesses », a-t-il martelé. A en croire Bok, le quotidien Daabaaru qui est constitué d’une équipe jeune, dynamique et déterminée à aller de l’avant, s’attellera à plus mériter cette distinction par l’amélioration de la qualité de sa prestation. Il a pour finir remercié l’association « Je Suis du Bénin » pour cette initiative qui va plus susciter le leadership au sein des hommes de la plume, des micros et caméras.

Pour Fernand Hounnou, « la presse a une valeur capitale qu’on ne peut occuper…». C’est d’ailleurs la raison qui les a amené, lui et son association, à l’organisation de  » Parakou médias Awards « . Un rêve qui s’est enfin concrétisé selon le président de l’association Jeunesse Solidaire et Unie « Je suis du Bénin » Fernando Hounnou.

Le trophée du meilleur organe de presse écrite de Parakou

Le défi est ainsi lancé non seulement pour les lauréats qui sont désormais invités à fournir plus d’efforts afin de conserver leurs trophées mais aussi pour les autres n’ayant pas été primé à redoubler d’ardeur. C’est donc une initiative salutaire qui mérite l’accompagnement de tous en vue de sa pérennisation et de sa généralisation sur le plan national. L’association « Je suis du Bénin » a osé faire le premier pas. Il revient à chacun et à tous de l’accompagner.

Rendez-vous en 2019 pour la deuxième édition de Parakou médias awards

761 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *