995 vues

PORT OBLIGATOIRE DE CASQUE, DE CEINTURE DE SÉCURITÉ ET IMMATRICULATION DE MOTOS DANS LE BORGOU

Pacôme Anato lance la répression demain lundi 11 juin à Parakou

Pacôme Anato, DDPR Borgou

Œuvrer pour la réduction des accidents de la route à Parakou et dans le Borgou, tel est l’objectif de la Direction Départementale de la Police Républicaine du Borgou à travers la phase répressive du port de casque et du respect du code de la route qui démarre à Parakou et les autres villes du Borgou ce lundi 11 juin. A cet effet, le Ddpr Pacôme Anato a affirmé que la répression des infractions liées au code de la route a déjà commencé sur les axes routiers Parakou-Tchaourou et Parakou-N’dali. « Dès la semaine prochaine sous ma supervision, les opérations de contrôle de port de casque seront menées dans la ville de Parakou », a-t-il annoncé. Il a saisi cette occasion pour demander aux populations, « d’aller acheter leurs casques et d’être porteurs de ces casques ». Le cas contraire, elles se verront interpellées par la police républicaine, appelées à payer des amendes et pénalités à la Recette-perception de Parakou suivant un procès verbal bien établi, revenir avec leurs casques dans les unités qui les auraient interpellées pour payer les frais de fourrière avant de retirer leurs engins. Ceux qui seront interpellés pour faute d’immatriculation suivront la même procédure mais ne rentreront en possession de leurs motos qu’après avoir fixé leurs plaques.

C’est à croire que toutes les dispositions sont déjà prises afin que rien n’échappe ou ne fasse défaut à la Police Républicaine lors de cette phase répressive qui s’annonce très intense.

Par ailleurs, il est à rappeler que la répression prend également en compte le port de la ceinture de sécurité et autres prescriptions du code de la route.

Espoir que cette répression soit cette fois-ci la bonne et parvienne à changer les habitudes des populations de Parakou qui se présentent plutôt imperméables aux bons comportements.

Pour que ces différentes prescriptions entre dans les habitudes, il serait bien de faire comme les responsables du quotidien Daabaaru. Il s’agit en effet aux chefs d’entreprises, de faire obligation à leurs agents, de porter les casques. Aux responsables d’établissements de faire pareil avec les élèves et ainsi de suite.

A bon entendeur…

995 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *