97 vues

POUR AVOIR MANGÉ EN PUBLIC PENDANT LE CARÊME MUSULMAN

80 personnes du Nord du Nigéria arrêtées

Le lundi 13 au mardi 14 mai dernier, 80 personnes ont été accusées de manger en public, au lieu de jeûner de l’aube au coucher du soleil comme les musulmans sont tenus de le faire pendant le mois sacré du ramadan. Selon la police islamique dans l’État de Kano, au Nord du Nigéria, ces personnes ont été brièvement détenus.

Les interpellées ont été arrêtées par la police islamique à différents moments dans la ville de Kano au cours des deux derniers jours. L’État de Kano est l’un des nombreux États du nord du Nigéria où la charia a été réintroduite depuis 2000. La charia a été partiellement instaurée en parallèle à la loi laïque du pays.

Le porte-parole de la Hisbah dans l’État de Kano, Adamu Yahaya, a déclaré à la Bbc que toutes les personnes arrêtées étaient musulmanes et que les officiers ne ciblent pas les non-musulmans parce qu’ils ne sont pas liés par la loi islamique. Il raconte que certaines des personnes arrêtées ont expliqué au bureau de la police islamique qu’elles mangeaient parce qu’elles n’avaient pas vu le croissant de lune du ramadan alors que d’autres feignaient la maladie.
Les 80 personnes arrêtées ont été réprimandées et relâchées parce qu’il s’agissait de « délinquants primaires », selon Adamu Yahaya.

Elles ont été averties que si elles étaient arrêtées de nouveau, elles seraient traduites en justice. La police islamique a confirmé qu’elle continuera ses patrouilles tout au long du ramadan.
Le jeûne du Ramadan, l’un des cinq piliers de l’Islam, est obligatoire pour tous les musulmans adultes, mais certaines catégories de personnes – comme celles qui sont gravement malades – ne sont pas tenues de jeûner.

Wilfried AGNINNIN

Source: Bbc

Quotidien Daabaaru, leader de la presse écrite dans le septentrion

97 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *