368 vues

POUR SA PREMIERE PARTICIPATION À LA CAN

Rodrigue Kossi, un jeune écureuil qui peut surprendre

La Coupe d’Afrique des Nations (Can) démarre le 21 juin prochain sur la terre des pharaons. Durant quatre semaines environ l’Afrique va encore vibrer autour du sport roi qu’est le football. Parmi ces pays qui vont animer cette compétition se trouve en bonne place les Ecureuils du Bénin. Au sein de cette formation on remarque un jeune joueur convoqué par Michel Dussuyer. A 18 ans seulement, ce milieu de terrain du Club Africain de Tunis devient donc grâce au technicien français, l’un des plus jeunes internationaux ayant intégrés l’équipe A. Rodrigue Kossi, puisque c’est de lui qu’il s’agit se réjouit de la confiance placée en lui par le sélectionneur. Le plus jeune des 23 ambassadeurs du Bénin nous livre ici ses impressions sur la quatrième participation des Ecureuils à la Can, leurs adversaires et ses sentiments après sa sélection par Michel Dussuyer. Lisez plutôt

Wahabou ISSIFOU

Daabaaru : Comment comptez-vous aborder cette Can après neuf années d’absence?

Rodrigue Kossi : C’est une Can spéciale pour nous. Nous allons l’aborder avec beaucoup de fierté et de patriotisme parce que ça fait neuf ans que tout le peuple Béninois l’attend. Il y a tout un peuple qui avait soif de cette Can. Maintenant la responsabilité repose sur nos épaules, nous les 23 écureuils pour rendre la Nation fière. Nous sommes confiants pour le reste avec bien-sûr le soutien du peuple Béninois.

De matchs très solides dans votre groupe, un mot sur vos adversaires?

Tous les adversaires à la Can sont solides. Maintenant nous aurons affaire dans notre groupe à de grands noms du football continental. Le Cameroun c’est le champion d’Afrique en titre, ils ont un bon groupe avec des joueurs qui ont fait une bonne saison. Le Ghana on ne le présente plus sur l’échiquier continental. C’est le finaliste de 2015 avec des joueurs d’expérience tels que Asamoah Gyan, les frères André et Jordan Ayew etc…C’est une équipe qui est toujours ces dernières années au second tour de la Can. La Guinée Bissau, une équipe impressionnante qui a démontré sa solidité pendant les éliminatoires, un parcours avec une seule défaite en six matchs, ce n’est jamais facile mais la Guinée Bissau l’a fait ce qui veut dire qu’elle a un bon mental même sans grandes stars.
Nous respectons nos adversaires mais le Bénin a aussi un groupe qui n’a rien à envier à ses adversaires. Nous avons aussi nos forces et nous avons montré de belles choses ces derniers mois. Donc nous allons jouer calmement notre chance.

Première participation pour Rodrigue Kossi, quel sentiment l’anime?

Je suis privilégié et honoré d’être convoqué par le sélectionneur pour cette Can, la première de ma carrière. C’est le rêve de tout footballeur africain et je suis fier d’arborer les couleurs de mon pays à cette Can. J’ai été bien accueilli dans le groupe, je me sens chez moi et avec les anciens, il n’y a aucune différence. C’est un groupe vraiment chaleureux et magnifique et c’est bien pour l’état d’esprit.

368 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *