141 vues

PROJET DE RECONSTITUTION DES ACTES DE NAISSANCE SANS SOUCHES AU BENIN

L’enregistrement des citoyens démarre ce jour

La phase d’enrôlement du projet de reconstitution des actes de naissances sans souche (Prans) annoncé par le gouvernement démarrera ce mardi 2 Juillet sur toute l’étendue du territoire national pour prendre fin le 17 juillet. Ce projet qui s’inscrit dans le cadre de l’autorisation à titre dérogatoire à l’Etat civil permettra de mettre fin aux tracasseries des citoyens dans les administrations par manque de souche d’acte de naissance.
Au cours de l’émission « zone franche » du dimanche 30 juin dernier de Canal 3 Bénin, le directeur technique du ravip Jean Aholou, à fait savoir que tout citoyen ayant un acte de naissance dont la souche a été détruite, altérée disparu ou révélée inexistante pourra être prise en compte par ce projet.
Il faut rappeler que la mise en application de cette phase d’enrolement est possible grâce à la loi 2018-26 du 03 août 2018 portant autorisation d’enregistrement à titre dérogatoire de l’Etat civil en république du Bénin et le décret n 2018-471du 10 octobre 2018 définissant les modalités et le fonctionnement du cadre administratif de réalisation de l’enregistrement dérogatoire à l’Etat civil et relative à la dématérialisation par le gouvernement du président Patrice Talon. Ainsi, les personnes concernées par cette opération devront se rendre dans les arrondissements de n’importe quelle commune sur le territoire béninois muni d’une photocopie simple de l’acte de naissance et du récépissé de la carte Ravip pour se faire enregistrer.

Samiratou ZAKARI

Quotidien Daabaaru, leader de la presse écrite dans le septentrion

141 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *