226 vues

RECASEMENT À SÈME KPODJI

Le maire Charlemagne Honfo tient sa promesse

Le Maire de Sèmè-Podji a procédé le mardi 09 juillet dernier au lancement des opérations de recasement dans l’arrondissement d’Ekpè en présence des populations, des conseillers communaux et locaux, des sages et têtes couronnées et des géomètres topographes ayant à charge les travaux.
Après avoir dit ses remerciements au maire, aux conseils et aux divers acteurs impliqués dans l’évènement dont plusieurs n’espéraient de si tôt, le Chef d’arrondissement en a appelé à la mobilisation de tous pour l’accomplissement de ces travaux. Et pour le géomètre en charge des opérations, loin d’être un long processus, cette opération doit être une fête au-delà de tout. C’est pourquoi il invite les propriétaires terriens et acquéreurs de parcelles à faire diligence dans l’accomplissement des formalités en vue d’un aboutissement heureux de l’opération.
En suite, dans un bref discours, la première autorité communale en a profité pour rappeler à chaque acteur à la conscience d’un travail bien fait. « Pas de compromission possible entre géomètres, populations et comités », a insisté le Maire Charlemagne Honfo.
Il poursuit, « le terrain n’est pas élastique et il faudra autant que faire se peut, recaser les gens aux endroits où ils sont, c’est-à-dire, ne pas procéder aux déplacements fantaisistes. Aucun membre du comité ne peut prétendre à une parcelle s’il ne l’a préalablement acquise ».
Pour conclure, le Maire a invité les techniciens à prendre l’engagement de faire un lotissement à visage humain avec la participation de toute la population. A titre symbolique du lancement, il a été procédé à l’identification des bornes de l’école primaire publique de Djèffa qui est prise en compte dans la tranche B et du Collège d’enseignement général de Tchonvi dans la tranche A.

Hubert A.O. ADEFALOU

226 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *