159 vues

REMISE DES ACTES DE NAISSANCE AUX APPRENANTS EN CLASSE DE CM2 A PARAKOU

Charles Toko sauve l’avenir de 130 enfants

Le maire Charles Toko a procédé à la remise des actes de naissance aux apprenants en classe de CM2. C’était dans la matinée du jeudi 22 février dernier en présence du président de l’Association Tembi, des adjoints au maire, du Directeur Départemental des Enseignements Maternel et Primaire, des directeurs d’écoles et enseignants, des membres du bureau communal de l’Association des Parents d’Elèves et des parents d’élèves.

A. Wahabou ISSIFOU

Garantir l’équité des chances à tous les enfants de la commune
de Parakou, telle a été
la réelle motivation du
maire Charles Toko
avec l’appui de l’Association de Développement des Communes
du Borgou (ADECOB)
en procédant à la remise des actes de
naissance aux enfants
en classe d’examen
du Certifi cat d’Etude
Primaire (CEP) dans
la matinée du jeudi 22
février dernier. Selon
le maire Charles Toko,
les enfants de la commune ne disposent pas
d’acte de naissance,
acte dont l’acquisition
est un droit préliminaire
pour toute insertion sociale. « Cette situation
ne garantit pas leur
existence juridique. Au
cours de l’année scolaire 2016-2017 plus
de 6000 écoliers en
classe de CM2 ne disposaient pas d’acte de
naissance.» a dit l’autorité en notifi ant que
pour cette année, 394
écoliers des classes de
CM2 ont été identifi és.
« Malheureusement,
malgré notre bonne
volonté, seulement
130 enfants ont participé à l’audience foraine du 5 janvier 2018
sur les 394 recensés.
Cela dénote toujours
une négligence ou une
ignorance de la part
des parents » s’est dé-
solé le maire en rappelant que les frais d’enrôlement négociés au
tribunal avec l’appui de
l’Adecob ont été entiè-
rement pris en charge
par la mairie pour ce
qui est de la contribution parentale à la délivrance desdits actes et
subventionnés pour le
reste par l’Adecob.
L’autorité a profi té de
l’occasion pour rappeler également aux
enfants n’ayant pas
participé à l’audience
foraine du 5 passé,
que la possibilité leur

sera offerte de prendre
part à la prochaine
audience dont la date
sera communiquée et
divulguée très incessamment. « C’est l’occasion pour moi de rappeler une fois encore
la responsabilité des
parents. C’est aux parents d’aller faire la dé-
claration de naissance
de leur enfant dans le
délai de 21 jours fi xé
par la loi. » a-t-il plaidé.
Le maire Charles Toko
a invité la Direction Départementale des Enseignements 
Maternel et Primaire, qui
est toujours au contact
des parents à travers
les Directeurs d’écoles
et les enseignants, à
continuer la sensibilisation sur l’importance
de l’acte de naissance
pour les apprenants.
Il a pour fi nir exprimé
sa gratitude à l’Association de Développement des Communes
du Borgou (ADECOB)
pour son accompagnement technique et
fi nancier tout en remerciant également le
tribunal de Première
Instance de Parakou,
les services techniques de la mairie et
de la Direction Départementale des Enseignements Maternel et
Primaire (DDEMP) qui
ont œuvré ensemble
pour l’atteinte de ce ré
sultat

159 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *