541 vues

L’assistance

 

La salle d’alphabétisation de la ville de Parakou a abrité le jeudi 24 mai dernier, une séance d’information et de sensibilisation sur les problèmes de la sécurité publique. En présence du Secrétaire Général de la Police Républicaine, du Directeur départementale de la police républicaine du Borgou, du représentant du maire de Parakou, des membres de la Cad et des populations, le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé a procédé à l’ouverture officielle de la séance. Une séance qui vise à informer et échanger sur la nouvelle mission de la police républicaine avec la population.

Maroufatou KAKPO (Stg)

Informer tous les acteurs de la vie socio-économique et professionnel sur les missions de la police républicaine, tel est l’objectif de la séance tenu le jeudi 24 mai dernier à la salle d’alphabétisation de Parakou.

Du premier adjoint au maire de Parakou Chabi Mama Ibrahim au préfet du Borgou Djibril Mama Cissé en passant par le Directeur départemental de la police républicaine du Borgou Pacôme Anato et le Secrétaire général du Directeur Général de la police républicaine Pascal Odeloui, tous ont à tour de rôle salué l’initiative prise par le chef de l’État Patrice Talon qui fait de la sécurité une priorité. Ils ont aussi montré l’importance du rôle de la police républicaine dans la sécurité en exhortant les uns et les autres à une collaboration avec les agents de la police républicaine.

Les échanges

Le colonel Odeloui Pascal secrétaire général de la police républicaine a au nom du directeur général empêché, remercié le préfet du Borgou pour son leadership et toutes les actions qu’il ne cesse de mener pour permettre à la police républicaine de bien accomplir son métier. Ce métier qui n’est rien d’autre que la sécurité de la population, « notre raison d’être est la sécurité de la population », dixit t-il. Il a assuré que les moyens sont mis à la disposition de la police républicaine pour bien accomplir son métier. Pour lui, l’union entre la gendarmerie et la police permet de réunir les efforts afin que ces efforts conjugués permettent de parvenir à un but commun, celui d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens. Il a par la même occasion reconnu la baisse considérable des braquages dans la ville. « La sécurité est une œuvre commune » , affirme-t-il. Mots sur lesquels il a exhorté la population à une collaboration et une participation avec les agents de la police républicaine afin d’assurer leur sécurité.

« Le problème de l’insécurité constitue l’un des enjeux planétaires auxquels sont confrontées toutes les nations », reconnaît Djibril Mama Cissé avant d’ajouter qu’en dépit des efforts considérables que déploie la police républicaine pour assurer la sécurité des personnes et des biens, des individus de mauvaise foi continuent de commettre chaque jour leurs forfaits au sein de la société. A cet effet, il a salué les efforts que mène le gouvernement béninois et a exprimé sa gratitude à l’endroit du Président Patrice Talon qui a opéré des réformes salutaires ayant abouti à la création de la police républicaine. Une initiative qui selon Djibril Mama Cissé, a produit des résultats encourageants en si peu de temps comme la riposte aux criminels. Il a pour finir félicité et remercié toute la police républicaine pour son ferme engagement à combattre les hors la loi.

La séance s’est poursuivie après les allocutions, avec l’intervention des participants sur leurs inquiétudes et apports visant à œuvrer pour une sécurité durable dans le pays.

La question de la sécurité relève de la participation et de la collaboration de tous les acteurs à divers niveaux. Que les efforts des uns et des autres permettent d’assurer la sécurité des biens et des personnes sur toute l’étendue du territoire national car comme le dit De Chamfort, « paix et tranquillité, voilà le bonheur ».

541 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *