272 vues

SECURITE ROUTIERE

Le sens de la priorité à droite

.« Nul n’a accès à la route s’il ne connait le code de la route. », dixit Hilaire Affoukou

Partout ailleurs dans le monde la sécurité routière possède des lois dont les usagers de la route ont l’obligation de rigoureusement respecter afin de préserver leur vie, celle des autres et des infrastructures routières. Malheureusement parmi ces lois, il y a certaines qui sont quotidiennement violées dans la citée des Kobourou.

Il s’agit notamment du non respect des feux tricolores et de la priorité à droite. Pour la dernière, il est constamment remarqué que les usagers ne comprennent pas du tout. Sans faire attention au niveau des intersections, ces usagers font le forcing pour traverser créant ainsi beaucoup de dégâts sur leur passage.

Pour Hilaire Affoukou chef annexe du Centre National de Sécurité Routière (Cnsr) Borgou/Alibori/Atacora/Donga, lorsque deux voies secondaires dont l’emprise est de 30m se croisent comme le cas de l’intersection Da Sylva à Parakou, on demande à tous les usagers de la route de respecter la loi appelée priorité à droite. «  Moi, qui achemine vers l’intersection, je dois permettre à tous les usagers qui viennent dans la branche de la route qui se situe à ma droite de passer d’abord. Les usagers venant de ma droite sont prioritaires par rapport à moi. C’est ça la priorité à droite…tant que ma droite n’est pas libérée, je ne dois pas forcer et traverser l’intersection qui est un ensemble de points de conflits.», a-t-il martelé en précisant que les usagers qui se donnent le luxe d’enfreindre à cette règle courent de gros risques, « ils sont victimes de l’accident avec toutes les conséquences que cela revêt, blessures et dégâts matériels, même destruction de l’infrastructure publique. »

Pour le spécialiste de la sécurité routière, il est important de respecter le code de la route pour ne pas s’exposer aux rigueurs de la loi. «  Le code est une loi et à chaque fois que vous banalisez le code la route vous vous exposez…Nul n’a accès à la route s’il ne connait le code de la route. » a indiqué Hilaire Affoukou en faisant référence aux feux tricolores de Al Houda où les usagers se permettent de brûler allègrement le feu sous prétexte du respect d’une quelconque priorité à droite, ce qui est dommage. « Aux feux Al Houda, il n’y a pas de priorité à droite. Ce qui se passe quand on vient à un feu, c’est simple ; quand le feu est rouge je m’arrête. Quand c’est vert, je quitte doucement. » a précisé le spécialiste. Pour lui, il ne revient pas à la population d’inventer une loi pour créer des accidents.

Les usagers ont donc l’obligation de respecter le code de la route pour préserver leur vie, celle des autres et des infrastructures routières.

Wahabou ISSIFOU

272 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *