682 vues

SYSTÉME D’ESCROQUERIE AU NOM DE LA CAN AU BÉNIN

Un réseau d’arnaqueurs démantelé à Cotonou

La Brigade Économique et Financière (Bef) du Bénin a écouté plusieurs personnes au cours d’une audience tenue le mardi 25 juin dernier dans une affaire d’escroquerie d’une Organisation Non Gouvernementale  contre certains citoyens béninois. L’organisation avait promis faire voyager ces derniers en Égypte en tant que supporteurs des écureuils dans le cadre de la de Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2019. Mais après avoir fourni des pièces et rempli les formalités assorties de cotisations, c’est le silence radio.

Wilfried AGNINNIN

Plusieurs millions de francs Cfa ont été injustement collectés auprès de ces citoyens. Un système d’escroquerie et d’arnaque bien organisé par cette Ong qui a réussi à gruger et tromper la vigilance de ces citoyens. Dépassées par les faits de cette affaire d’arnaque, plusieurs personnes ont fait des dépositions à la Brigade Économique et Financière (Bef). Suite à ces plaintes, la présidente de l’Ong a été interpellée et écoutée le mardi 25 juin dernier par la Bef.
Selon une victime résidant dans la ville de Parakou, l’Ong avait procédé au recensement de toutes les personnes désireuses de participer à la Can Égypte 2019 en tant que supporters des écureuils du Bénin. « Ils nous ont demandé dans un premier temps de payer une somme de 24 mille francs pour une contribution en vue de l’obtention d’un billet d’avion. Ceux qui n’ont pas un passeport ils les ont promis que le gouvernement allait leur délivrer un laissez-passer… Ils nous ont demandé par la suite de faire un complément de 20 mille francs que les choses ont changé », a-t-elle relaté.
Par la suite, ladite Ong a invité les personnes intéressées à se présenter à Cotonou le lundi 24 juin dernier pour le départ sur l’Égypte à 13 heures. Aux dires de la victime, une somme de 30 mille francs est à nouveau demandée aux participants avant le vol. « Il y a certains qui ont dit qu’ils ont donné 3 millions parce qu’il ont fait adhérer beaucoup de participants. D’autres ont apporté plus de 500 participants », a-t-elle confié.
La responsable de l’Ong est actuellement gardée à la Bef.

682 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *