154 vues

TRANSHUMANCE AU BENIN

A quand la fin des conflits entre éleveurs et agriculteurs ?

On en parle tous les jours au Bénin. Les conflits entre les éleveurs et agriculteurs restent un problème saillant encore irrésolu par plusieurs Etats surtout le Bénin.
En effet, le Bénin reçoit chaque année sur son territoire, des troupeaux de bétails venus des pays voisins mais aussi ceux autochtones qui pénètrent l’intérieur du pays à la recherche de pâturage.
Souvent de nationalité Peulh Touareg, ils sont nombreux à migrer pendant la saison sèche vers les régions méridionales du pays à la recherche de l’eau et de fourrages pour leurs animaux.
Malheureusement au cours de leur déplacement les conflits entre ces éleveurs et les agriculteurs deviennent de plus en plus légion. Le passage de ces éleveurs sur ces terres se termine souvent mal à cause des dommages que créent ces animaux sur leur passage. Ainsi, ne trouvant pas toujours de quoi nourrir les animaux ou cherchant à se faire un passage, les transhumants toujours armés de coupe-coupe pénètrent les champs des agriculteurs et commettent des dégâts considérables. Les cultures sont dévastées, les champs saccagés par les animaux.
Par conséquent, les pertes en vie humaines et des blessés graves sont souvent le bilan qui est fait suite à ces affrontements dans le rang des agriculteurs puisque n’ayant aucun moyen de défense. Plusieurs sont les dossiers des conflits entre agriculteurs et éleveurs qui pendent encore devant les tribunaux et attendent un jugement.
Malgré les sensibilisations faites à l’endroit de ces éleveurs le phénomène continue toujours de plus bel. Pour pallier à ce problème, des couloirs de circulation doivent être respectés par les éleveurs transhumants pour que cesse le carnage.

Samiratou ZAKARI

154 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *