1ER COLLOQUE SCIENTIFIQUE INTERNATIONAL DE LA FLASH-UP : Le Doyen Paulin Dossou satisfait de l’organisation

2 mois ago | Written by
1 859 vues
0 0

 

Les rideaux du premier colloque scientifique international de la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines (Flash) de l’Université de Parakou (Up) sont tombés le vendredi 13 novembre 2020. Les organisateurs et participants à cette assemblée scientifique se sont retrouvés au détour d’une cérémonie de clôture fort simple qui a eu lieu dans l’amphithéâtre 1000 de ladite Université pour faire le bilan. Pendant trois jours d’échanges scientifiques, c’est une note de satisfaction qui se dégage dans le rang des organisateurs. Les participants ont focalisé leur réflexion sur le thème, « Formation et recherche en lettres, sciences humaines et sociales au service du développement durable ». Sur les 126 projets de communications retenus, 75% ont été présentés.


En prenant la parole, le Doyen de la Flash-Up Paulin Dossou a remercié les participants et tous ceux qui ont contribué à la réussite de ce colloque. Tout en se disant satisfait de l’organisation, le Doyen Dossou a promis prendre en compte les recommandations formulées au cours de ce colloque afin d’adapter la formation au niveau de la Flash-Up aux réalités du temps.
Le professeur Aboubacar Yaya présent à cette cérémonie de clôture a tenu à féliciter les organisateurs de colloque pour le pari gagné. Selon lui, cette assemblée scientifique vient à point nommé et doit être pérennisée.
Dans son intervention, le représentant du recteur de l’Up Gomez Ansèque Coami a salué la qualité des différentes communications présentées et des échanges. A l’en croire, la Flash-Up doit changer de paradigme afin d’être un moteur pourvoyeur d’emplois. « Nous avons l’obligation de ne plus travailler pour nous-mêmes, mais pour nos enfants, pour la génération future », a invité Gomez Ansèque Coami.
Le rendez-vous est pris l’année prochaine pour la deuxième édition.

Wilfried AGNINNIN

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *