TECHNIQUES DE PLAIDOYER EN SANTÉ REPRODUCTIVE ET PLANIFICATION FAMILIALE : L’Ufec-2Abcd et l’Abpf renforcent les capacités des femmes conseillères

2 mois ago | Written by
936 vues
0 0

 

Du vendredi 27 au samedi 28 novembre 2020, des femmes conseillères communales venues de Savalou et de N’Dali ont été outillées sur les techniques de plaidoyer en Santé de Reproduction et de Planification Familiale (Srpf). C’est à travers un atelier de formation initié par l’Union des Femmes Élues Conseillères des départements de l’Alibori, l’Atacora, du Borgou, des Collines et de la Donga (Ufec-2Abcd) et de l’Association Béninoise pour la Promotion de la Famille (Abpf). Les travaux se sont déroulés à la salle de réunion de l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adécob).
Wilfried AGNINNIN
L’Objectif principal de cette activité d’orientation et de formation sur le plaidoyer Srpf vise à outiller les conseillères communales d’informations et de compétences techniques sur le plaidoyer en Srpf. Cet atelier s’inscrit dans le cadre du Projet de Promotion de la Santé et des Droits Sexuels et Reproductifs au Bénin (Psdsr) et l’initiative femmes conseillères communales en action pour la planification familiale dans les communes de N’Dali et de Savalou dans le but d’impulser un pool d’acteurs du changement.
Pour la Présidente de l’Ufec-2Abcd Zénabou Oumar Sangaré, des cas de grossesses non désirées sont légions dans les établissements scolaires et dans les ateliers d’apprentissage. Selon elle, pour renverser la tendance, il faut parer au plus pressé, d’où la tenue de cet atelier de formation. A en croire Adjaratou Adam Imorou Sage-femme à l’Abpf, les droits des femmes sont bafoués et il faut des plaidoyers pour pouvoir tirer l’attention des autorités au plus haut niveau. Au cours de la formation, les participantes ont eu droit entre autres, aux avantages de la planification familiale et le rôle de chaque élu dans la promotion de l’autonomisation des femmes.
Selon les participantes cette formation vient à point nommé. A les en croire, elles ont désormais une compréhension plus large sur les enjeux du Srpf et leurs capacités renforcées en plaidoyer ainsi qu’en communication stratégique. Elles pourront désormais prendre leur bâton de pélerin en élaborant des plaidoyers auprès des autorités compétentes et des acteurs impliqués.

 

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *