2E SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL COMMUNAL DE BOHICON : L’utilisation des sachets plastiques interdite

2 ans ago | Written by
1 439 vues
0 0

2E SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL COMMUNAL DE BOHICON

L’utilisation des sachets plastiques interdite

Le conseil communal de Bohicon a tenu, du jeudi 28 au vendredi 29 juin dernier, sa deuxième session ordinaire de l’année. A cet effet, quinze points ont été adoptés et pris à l’unanimité au profit des populations. Parmi celles-ci figure la décision de Luc Atrokpo et son équipe sur l’interdiction de l’utilisation des sachets plastiques dans l’enceinte de la mairie et des locaux des 10 arrondissements de Bohicon. L’objectif est d’entrer en phase avec la décision du Président Patrice Talon quant à l’éradication de l’utilisation des sachets plastiques en République du Bénin.

Maroufatou KAKPO (Stg)

Présidée par le premier adjoint au maire Mama Sanni, quinze points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette deuxième session ordinaire du conseil communal. Au nombre de ces points, un qui a attiré l’attention de tous est celui portant sur l’interdiction des sachets plastiques.
En effet, l’utilisation des sachets plastiques est interdite dans l’enceinte de la mairie et dans les locaux des 10 arrondissements de Bohicon, c’est ce qu’ont décidé à l’unanimité les conseillers communaux. N’ignorant pas le danger que constitue l’utilisation des sachets plastiques dans la vie des hommes et voulant se conformer à la loi avant la date de la répression prévue pour le 19 août 2018, « Luc Atrokpo et son conseil communal ont anticipé les choses pour rester en phase avec le gouvernement du président Patrice Talon », a déclaré Sanni Mama. Ainsi, tout agent qui se mettra en porte-à-faux avec la loi, subira sa rigueur.

Le prix du ramassage des ordures fixé à 500 fcfa

Entre autres décisions prises, les élus ont fixé le prix de l’abonnement aux Ong de pré collettes des déchets ménagers à 500 fcfa par ménage. Cette décision vient faciliter la tâche aux paisibles populations en vue de contribuer à la salubrité de la ville de Bohicon. Plusieurs autres points étaient au centre des discussions.

L’adoption de ces points vient confirmer la volonté du maire Luc Atrokpo à accompagner les actions du gouvernement de la rupture. Aussi d’œuvrer à la lutte contre l’insalubrité à Bohicon.

Article Categories:
Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


c99
anadolu yakas escort ili escort beylikdz escort esenyurt escort antalya escort avclar escort irinevler escort