130 vues

2E SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE PARAKOU

Le secteur de la vente de sable et de latérite réorganisé

La salle des fêtes de la mairie de Parakou a abrité le jeudi 20 juin dernier la deuxième session ordinaire du conseil municipal de l’année 2019. Au total 19 points étaient inscrits à l’ordre du jour. A l’issue de cette session, tous les points ont été adoptés à l’unanimité.

Wahabou ISSIFOU

30 mille francs Cfa. C’est le prix planché par le conseil dans le but de la réorganisation du secteur de la vente de sable et de latérite dans la commune de Parakou. Ce point a fait objet de discussion par les conseillers. Il a été adopté afin de finaliser les négociations en cours pour le plus grand intérêt des populations, des acteurs de la filière et de la municipalité.

Le maire Charles Toko a dans son discours abordé la question préoccupante de la recrudescence des actes d’insécurité au sein de la ville, mettant en péril la sécurité des paisibles populations et de leurs biens. Pour lui ces cellules de virgilance de quartier, constituées de 10 jeunes bénévoles par quartier jouent un rôle primordial. En témoigne les retours encourageants à l’exception de quelques dérapages maitrisables. Déjà installées dans une vingtaine de quartier, la mairie envisage donc leur extension sur l’ensemble du territoire de la commune. Mais ceci nécessite des moyens financiers. « Moyens financiers pour l’équipement des cellules et aussi moyens financiers pour la motivation des éléments », a-t-il précisé.

Le conseil a adopté la dixième convention triennale de partenariat entre la ville de Parakou et celle d’Orléans pour la période 2019-2021. Il faut rappeler que cette convention est d’un coût global de 713.449.039 F Cfa.

D’autres points non moins importants ont été aussi adoptés. Il s’agit entre autres du compte rendu de la session extraordinaire du 10 mai dernier, de l’étude de la convention d’appui à la maîtrise d’ouvrage communale entre la commune de Parakou et l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adecob) pour la gestion 2019. Les points portant la mise en concession du Centre de Développement Communautaire (Cdc) d’Allaga/ Camp-Adagbè, la mise en concession du restaurant de la place Tabéra, le point d’exécution du niveau du budget de la commune exercice 2019, au 2ème trimestre de l’année, la mise en place du comité d’organisation des manisfestations devant marquer la fête de l’indépendance du Bénin, édition 2019, l’autorisation d’affectation d’un domaine à l’association de charité du collège Moubarak pour la construction d’un centre socio-éducatif dans la commune de Parakou et l’autorisation d’appui à la célébration du cinquantenaire du Collège d’Enseignement Général Hubert Coutoukou Maga ont été également adoptés.

130 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *