4E NUMERO DE L’EMISSION AU COEUR DE LA DECENTRALISATION SUR DAABAARU TV : Saka Bio Yarou parle de l’Adécob et ses acquis

5 mois ago | Written by
1 963 vues
0 0

 

Le Secrétaire Exécutif de l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adécob) Saka Bio Mamadou Yarou était l’invité du quatrième numéro de l’émission « Au cœur de la décentralisation » de la chaîne de télévision numérique Daabaaru Tv. Pendant une demi-heure environ, le Secrétaire Exécutif de cette intercommunalité a retracé les grandes actions réalisées par l’Adécob en 12 ans au profit des 8 communes du Borgou grâce à l’appui financier de la coopération Suisse, de la Giz, de l’état béninois et bien d’autres. Il n’a pas manqué de relever quelques difficultés dans la mise en œuvre de ces actions.

Wilfried AGNINNIN

 

Depuis plus de 10 ans, l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adécob) appuie les 8 communes du Borgou dans la mise en œuvre de leur plan d’actions. Après une décennie d’existence plusieurs actions sont à l’actif de cette faîtière des communes du département du Borgou. Reçu sur l’émission hebdomadaire « Au cœur de la décentralisation » de la chaîne numérique Daabaaru Tv, l’invité de Barnabas Orou Kouman a tenté de passer en revue quelques réalisations phares de cette intercommunalité.

Quelques avancées au profit des communes du Borgou

Selon Saka Bio Mamadou Yarou, c’est une note de satisfaction après plus de 10 ans au service des communes du Borgou. « Aujourd’hui nous avons fait du chemin qui nous a permis d’améliorer la performance des communes dans plusieurs domaines de développement », s’est-il réjoui. A l’en croire, grâce à l’Adécob le taux d’admission au Certificat d’Étude Primaire (Cep) est passé de 64% à 87% dans le Borgou. Avec l’appui de la coopération Suisse, le système de la promotion de la médecine généraliste communautaire qui consiste à impliquer les jeunes docteurs dans les milieux ruraux a été une réalité. Selon le secrétaire exécutif de l’Adécob, cette expérience a permis d’avoir aujourd’hui des centres médicaux communautaires améliorant ainsi les indicateurs dans le secteur de la santé.

Au niveau de l’administration, les capacités des agents ont été renforcées. La mise en place de l’outil du système d’évaluation des performances du personnel communal qui permet de situer chaque agent selon son cahier de charge. Pour améliorer la gouvernance locale, des réseaux fonciers, affaires économiques, planification et autres ont été mis en place. Tout ceci a permis de renforcer les performances au niveau du service d’État civil. Les actes administratifs des populations du Borgou dans les mairies ont été sécurisés. Saka Bio Mamadou Yarou a fait savoir que des plans stratégiques ont été mis en place pour booster la mobilisation des ressources propres dans les communes.
Toutes ces actions ont été mises en œuvre grâce à la Coopération Suisse, partenaire privilégié de l’Adécob. « La Giz, nous aide aussi beaucoup en ce qui concerne la gestion foncière dans les communes du Borgou. Avec la Giz nous arrivons à accompagner les communes sur les techniques culturales, les plans fonciers ruraux, la délivrance des Attestations de Détention Coutumière (Adc), l’installation des tribunaux de conciliation et le règlement des conflits entre agriculteurs et éleveurs », a-t-il ajouté. L’Union Européenne fait partie aussi des partenaires de l’Adécob.
Les domaines d’intervention de l’Adécob
Pour le Secrétaire Exécutif Saka Bio Mamadou Yarou, l’Adécob est une institution internationale de plaidoyer auprès de l’État et des partenaires afin de faire remonter les problèmes auxquels les communes du Borgou traversent.

L’association volontariste des communes du Borgou intervient aussi dans le domaine de la gouvernance locale en renforçant les capacités des cadres et agents des mairies du Borgou. Elle accompagne les communes avec les outils de planification notamment les plans sectoriels de développement. Le volet aménagement du territoire, développement de l’économie locale et mobilisation des ressources, services sociaux de base, l’état civil et l’environnement, font partie aussi des domaines d’intervention de l’Adécob.
Le secrétaire exécutif de l’Adécob a, pour finir, soulevé quelques difficultés ayant trait à la mobilisation des ressources propres des communes et au manque de partenaires techniques et financiers. A l’en croire, la faîtière des communes du Borgou a encore du chemin à faire en matière de l’autonomisation financière, du renforcement du plaidoyer et de la collaboration entre les communes frontalières avec le Nigéria.
Il faut rappeler que l’Adécob prône le leadership politique dans la définition des orientations des stratégies et des programmes concurrents au développement économique et social du département du Borgou. Elles se font sur trois principes notamment, le partenariat, la transparence et la reddition des comptes. Le siège de l’Adécob est basé dans la commune de N’Dali.

Article Categories:
A la une · Actualité · Décentralisation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *