55È JOURNÉE INTERNATIONALE DE L’ALPHABÉTISATION A N’DALI : Promotion des langues nationales et Covid-19 au coeur des échanges . Le Pageda de Sia N’Son Ong expose ses acquis

2 semaines déjà | Écrit par
1 430 vues
0 0

 

La 55è Journée Internationale de l’Alphabétisation (Jia) a été célébrée le mardi 8 septembre dernier. « Enseignement et alphabétisation : Rôle des éducateurs et l’évolution de la pédagogie en cette période de Covid-19 » est le thème choisi cette année. Au plan national, c’est la localité de Komiguéa dans la commune de N’Dali qui a abrité les manifestations officielles. La cérémonie de cette journée s’est déroulée en présence du préfet du Borgou Djibril Mama Cissé, de la Cheffe de la Coopération Internationale Suisse au Bénin Elisabeth Pitteloud Alansa, du Directeur de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales, du Vice-président de Sia N’Son Ong, des maires, des Directeurs Départementaux des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, des et bien d’autres personnalités.

Wilfried AGNINNIN

 

« L’enseignement et l’apprentissage de l’alphabétisation : rôle des éducateurs et l’évolution des pédagogies durant la période de crise de la Covid-19 », c’est autour de ce thème que les réflexions se sont focalisées. Cette journée a été une réalité grâce à la Direction de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales (Dapln) avec la participation de l’Ong Sia N’Son, le Réseau Nationale des Opérateurs Privés pour la Promotion de l’Alphabétisation et des Langues (Renopal) et l’appui de la Coopération Suisse.

Pour le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé l’institution de la Journée Internationale de l’Alphabétisation (Jia) par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture est à saluer. Selon l’autorité préfectorale, cette journée permet « de sensibiliser la communauté internationale sur l’importance de l’alphabétisation comme étant un droit humain, un moyen d’émancipation et d’autonomisation des individus, des familles, des communautés et l’amélioration de leurs conditions de vie ». Malgré les efforts fournis par les gouvernants, de nombreux défis restent encore à relever pour permettre à certaines couches de la population d’accéder aux connaissances essentielles de l’alphabétisation.

Dans son discours le directeur départemental de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales (Ddapln) du Borgou Josué Ogouchina a retracé le rôle que joue l’alphabétisation dans la société avant de présenter les actions menées par sa direction. Ainsi, l’on note la mise en place d’une bibliothèque numérique avec le recensement de 1 564 ouvrages en langues nationales, la mise en place de 70 bibliothèques villageoises et 10 800 apprenants neo-alphabètes.

De son côté, la Cheffe de la Coopération Internationale Suisse au Bénin Elisabeth Pitteloud Alansar a salué les efforts fournis par le gouvernement béninois dans la promotion des langues maternelles. A l’en croire, « la Coopération suisse au Bénin ne fait pas de la promotion simple des langues nationales, mais de la promotion d’un apprentissage en langue nationale comme outil de développement individuel, social et économique ».

Au cours de cette cérémonie, des apprenants des langues nationales en fin de formation ont reçu leurs attestations. Pour rappel, les manifestations de cette journée prennent fin le mercredi 9 septembre.

Catégorie :
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

istanbul escort
izmir escort
php shell
istanbul escort bayan bilgileri istanbul escort ilanlari istanbul escort profilleri hakkinda istanbul escort sitesi istanbul escort numaralari istanbul escort fotograflari istanbul escort bayanlarin iletisim numaralari istanbul escort aramalari yapilan site istanbul escort istanbul escort