ABUS DE POUVOIR DES HOMMES SUR LES PROSTITUÉES : Une triste réalité qui passe pourtant inaperçue !

2 ans ago | Written by
5 666 vues
0 0

ABUS DE POUVOIR DES HOMMES SUR LES PROSTITUÉES
Une triste réalité qui passe pourtant inaperçue !
Comme dans tout pays à système patriarcal, les hommes ont un pouvoir absolu sur les femmes représentant le sexe inférieur. Ils n’hésitent donc pas à n’importe quelle occasion à manifester leur force et pouvoir sur ces dernières. Allant même parfois à abuser de leur suprématie d’homme sur les femmes. Les prostituées, dans leur quête du mieux-être sont très souvent exposées aux abus de pouvoir de tout genre de la part des hommes. Depuis des temps immémoriaux cette situation semble rester inaperçue aux yeux des autorités. Ces filles et femmes exerçant le métier de prostitution se font abuser, violer et même tuer sans que personne ne leur viennent en aide. Un état de chose qui nécessite qu’on s’y penche.

Maroufatou KAKPO (Stg)

Subvenir au besoin de la famille, la pauvreté, la quête d’un mieux être, la volonté de survivre, l’amour de l’argent, le sexe, « j’ai quittée le Togo pour ici parce que je suis veuve avec 4 enfants à ma charge et j’étais couverte de dettes. Depuis 5 ans que j’ai commencé ce métier, vraiment j’ai payé mes dettes et tous mes enfants évoluent bien dans les études », confie dame Adjouavi prostituée rencontrée à Parakou. Ce sont autant de raisons qui poussent certaines filles et femmes à l’exercice du plus vieux métier du monde. Bien que ce soit un métier mal vu par l’opinion public, ces filles et femmes ne se plaignent pas car elles y trouvent satisfaction. Du moins c’est ce qu’on peut retenir des propos de certaines prostituées.

Exposées à toute forme d’abus sous le regard indifférent des autorités

Bien que ce métier leur rapporte, il est à remarquer que ces prostituées sont à chaque heure et ceci un peu partout, soit abusées, soit violées soit maltraitées ou même tuées. Et les responsables ne sont autres que les hommes. Ces hommes, tout rang social confondu abusent de leur pouvoir de supériorité sur ces pauvres femmes.
Certains clients lors de l’acte, violent ces prostituées et certains clients n’hésitent pas à leur infliger de châtiments corporels ou des injures. « ça on vit ça tous les jours. Certains jeunes prennent des médicaments la drogue et viennent payer pour un coup. Si tu tombe sur eux, il te fait voir du feu pendant des heures. Si tu l’oblige à descendre il refuse et dit il doit forcément éjaculer. Comme ça amène des bagarres», témoigne tristement Geneviève la trentaine à peine. Leurs « gardes », ces hommes sensés assurés leur sécurité tiennent des rapports sexuels forcés parfois avec elles. En ce qui concerne les hauts cadres de la société, ils abusent de ces prostituées le plus souvent chez eux ou dans les chambres d’hôtel et auberge soit étant bien lucide par pure méchanceté, soit sous l’effet de l’alcool ou autre stupéfiants. Même les forces de l’ordre parfois au cours de leurs patrouilles nocturnes font de celles postées au bord des voies des objets de soulagement et même en groupe. Comme le témoigne Jolie prostituée fraîchement venue de Cotonou pour Parakou, « il de cela deux ans, les policiers nous ont arrêté devant le hall des arts à Cotonou. On était 4 et ils ont demandé de payer 15 000f chacun, si non ils vont nous enfermées, n’ayant pas l’argent on a demandé pardon. Finalement, ils ont demandé de faire avec nous et ils ont fait». Ces filles de joie bien que souriantes chaque jour aux clients souffrent en silence. Non seulement des préjudices à leur sujet mais aussi des violences dont elles sont victimes. Et ce devant le regard et le silence coupable des autorités de la ville.

Les autorités indifférentes gardent le silence

Victime de quelques violences, il est dit que le recours est vers la justice, les forces de l’ordre. Mais c’est à croire que cette règle ne s’applique qu’à une infirme partie de la société. Etant donné que ces prostituées sont aussi victimes d’abus ou de violence de la part de certains agents des forces de l’ordre. Alors peut-on se plaindre de violence à une personne qui vous viole?
Dans ce dilemme, ces femmes et filles préfèrent se taire et garder silence. Un silence coupable qui encourage ces hommes sans état d’âme à persévérer dans leur sale besogne. Pourtant, c’est un fait connu de tous que ces prostituées et même en général que les femmes sont victimes d’abus de pouvoir des hommes toute couche sociale confondue.

Appel à une prise de conscience

Dans les pays plus développés, la prostitution est reconnue et légalisée. Ce qui fait que les prostituées dans ces pays sont considérées comme des travailleuses à part entière et bénéficient de tous les soins nécessaires mettant ainsi fin à quelque violence ou abus sur elles. Pourquoi ne pas imiter ces pays? Quand on sait qu’en reconnaissant ce métier, c’est un plus à l’économie nationale. Les dirigeants devraient y penser. Tout au moins des organisations doivent être créées pour lutter contre les violences faites aux filles et femmes. Le respect des droits de la femme en général et des droits des prostituées en particulier doivent être de mise. En dépit de tout, des lois doivent être votées pour punir les abus de pouvoir. Il est important que les gens prennent conscience

Article Categories:
Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Shells Archive
c99 - c99.txt - c99 shell - c99shell - c99.php
r57 - r57.txt - r57 shell - r57shell - r57.php
wso - wso.txt - wso shell - wsoshell - wso.php
b374k - b374k.txt - b374k shell - b374kshell - b374k.php
mini - mini.txt - mini shell - minishell - mini.php
shell archive - php shells - php exploits - bypass shell - safe mode bypass - exploit
php shell - asp shell - aspx shell
anadolu yakas escort ili escort beylikdz escort esenyurt escort antalya escort avclar escort irinevler escort