ACCES A L’EAU POTABLE : Le ministre Adambi inaugure l’ouvrage d’Abomey Calavi

3 mois ago | Written by
910 vues
0 0

 

Le gouvernement de la rupture s’est, dès sa prise de fonction donné pour mission de faire de l’accès à l’eau potable pour tous les béninois, une réalité à l’horizon 2021. Alors pour l’atteinte de cet objectif, plusieurs chantiers ont été lancés dans plusieurs communes du Bénin dont Abomey Calavi. Le ministre de l’eau et des mines Samou Seydou Adambi a, à cet effet, procédé le jeudi 8 octobre 2020 à l’inauguration officielle de l’ouvrage qui permettra d’alimenter la commune en eau potable dans le cadre de la phase l du projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable de la ville d’Abomey Calavi et de ses environs lancé le 25 janvier 2018.

C’est un projet d’un coût total de 26,8 milliard entièrement financé par l’entreprise Sogea-Satom conformément au partenariat public-privé sous le contrôle du cabinet Merlin. Cet ouvrage ainsi mis en service vient régler le déficit en eau potable dont est confrontée la commune tout en améliorant les performances techniques et commerciales de la Soneb.
Lors de la présentation des caractéristiques du projet, le directeur général de la Société Nationale des Eaux du Bénin (Soneb) Camille Dansou a fait savoir que l’ouvrage dont il est question est composé de, « huit (8) nouveaux forages totalisant un débit de 1500m3/h ; d’une station de traitement d’eau ultra moderne de 45 000 m3/jour à Zinvié ; d’un réservoir au sol de 3000 m3 et d’une plateforme de cinq tours de dégazage d’une capacité totale de 51 040m3/jour ; d’un château d’eau de 500 m3 à Houèto ; de 28,1km de tuyaux Pehd de diamètres variant entre 280 MM et 710 mm, de 103 km de conduite en Pvc de diamètre variant entre 75 mm et 225 MM contre un linéaire d’environ 99,5 km initialement prévu ; l’installation des équipements hydrauliques, électriques et électromécaniques pour les forages et la mise en place d’un système ultra moderne de gestion à distance permettant une exploitation optimale du joyau ».
Et comme mesure d’accompagnement du projet, le système d’Aev de Gbodjoko a été réhabilité et raccordé au réseau d’eau de la Soneb.

Selon le ministre Adambi, la capacité de production d’eau de la Soneb dans la commune est plus que jamais renforcée avec 1500m3/h de production supplémentaire à l’horizon 2027. Un progrès qui impactera 240 000 personnes dans les quartiers de Agora 1 et 2, Djadjo, Aïtchédji, Aïdégnon, Aïfa, Atinkanmey, Houèto, Tankpè et Zogbadjè. Après quoi le ministre a procédé à la coupure du ruban marquant la mise en service des infrastructures.

Samira ZAKARI

Article Categories:
Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *