ACTE ANODIN, ACTE DE BRAVOURE : Les leçons de Mamoudou Gassama à la jeunesse béninoise

2 ans ago | Written by
2 006 vues
0 0

ACTE ANODIN, ACTE DE BRAVOURE

Les leçons de Mamoudou Gassama à la jeunesse béninoise

S’il a un nom africain qui défraie la chronique ces derniers temps, c’est celui de ce jeune malien désormais français, Mamoudou Gassama. Ce jeune africain immigré sans papier en France s’est fait révéler au monde entier par un acte a priori anodin qui pourrait passer inaperçu chez lui en Afrique. Cependant, c’est cet acte qui aujourd’hui fait du jeune malien un héros adulé d’assez de personnalités de par le monde. Cet acte est plein de sens et de leçons à l’endroit de la jeunesse africaine en général et celle béninoise en particulier.

Barnabas OROU KOUMAN

Partir de zéro et devenir un héros, c’est possible si l’on y croit. Cette phrase bien connue de la jeunesse béninoise vient de se concrétiser encore dans une vie à la face du monde entier. Par un geste qui n’a duré que quelques minutes seulement, Mamoudou Gassama quitte effectivement une étape de zéro où il était resté inconnu au Mali son pays d’origine et moins encore en France où normalement il devrait être arrêté et expulsé manu militari parce qu’il y vivait illégalement. Gassama entre sans demande d’audience, et sur insistance du président français Emmanuel Macron à l’Élysée avec des honneurs souvent accordés uniquement à certaines personnalités hôtes du chef d’État français. En plus de tout ceci, il se voit attribué assez d’avantages dont il n’aurait jamais imaginé avoir, même s’il entrait de manière légale en France et y travaillait pendant plusieurs années.
Qui est Mamoudou Gassama et qu’a-t-il fait au juste?
Pour la petite histoire, Mamoudou Gassama est un malien âgé 22 ans seulement, issu d’une famille pauvre. Poussé par la pauvreté, il prit son destin en main et se jeta à l’aventure en 2013. Après maintes péripéties sur sa route du Mali en passant par le Burkina Faso et le Niger, il échoua en Libye où il a connu la pire des humiliations avant d’atteindre la côte italienne en mars 2014. Ainsi, il continua sa vie de patachon jusqu’à l’hexagone où il retrouva les siens qui le reçurent. Dès lors, il mena une vie clandestine jusqu’au samedi 26 mai dernier où il aperçut un petit enfant suspendu au balcon du 4è étage. C’est alors d’un geste instinctif, il escalade les balcons de l’immeuble en quelques secondes pour sauver ce petit blanc. « J’ai pensé à le sauver et Dieu merci, je l’ai sauvé », a résumé le jeune homme sans-papiers rebaptisé « Spiderman ». Comme une évidence, son geste spectaculaire a été visionné des millions de fois sur les réseaux sociaux. Mais loin d’admirer uniquement ce geste, il urge d’en tirer des leçons.
Pour la jeunesse
A voir de près le parcours de Gassama, sa détermination et sa persévérance séduisent mieux que cet acte de sauvetage. De son Mali natal jusqu’en France son actuel « El dorado » en passant par le désert et la mer, il a pu surmonter les difficultés grâce à sa détermination et sa persévérance. Plus loin, Gassama apprend à la jeunesse africaine à s’armer d’esprit de combativité en tout temps. De par son geste héroïque, il est clair que ce jeune homme ne se prend pas pour un spectateur des événements qui se déroulent autour de lui. Un jeune béninois à la place de Gassama aurait fait sortir un smartphone et se mettre à filmer tout simplement cet enfant suspendu au balcon jusqu’à sa chute pour le publier par la suite sur les réseaux sociaux. Le fait est évident, si on se contente des actes qu’on observe au Bénin sur les lieux d’accident. Gassama n’a pas attendu une promesse quelconque de qui que ce soit avant de se mettre en action. Il n’aurait jamais imaginé que cet acte fortuit pourrait le sortir à jamais de l’anonymat à la gloire. Un jeune béninois se demanderait d’abord ce qu’il gagnerait en risquant sa vie. La jeunesse béninoise a horreur du bénévolat, on veut gagner de l’argent en tout et à tout moment. Pire, d’autres se seraient demandés si cet enfant est des leurs avant d’agir. Pour finir, on peut dire que ce geste de Gassama s’articule autour des vertus suivantes : l’esprit de sacrifice, du chauvinisme, d’abnégation, de courage, et d’endurance physique et mentale.
Chaque jeune doit travailler à réveiller le Gassama qui dort en lui partout où il se trouve. Car comme l’affirme Pierre Corneille, «aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre des années ».

Article Categories:
Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


c99,r57,wso,b374k,mini,c99.txt,r57.txt,wso.txt,b374k.txt,mini.txt,php shell,r57 shell,c99 shell,wso shell,b374k shell,mini shell,asp shell,aspx shell
anadolu yakas escort ili escort beylikdz escort esenyurt escort antalya escort avclar escort irinevler escort