ACTIVITÉ DE LA CENA POUR LE COMPTE DE LA PRÉSIDENTIELLE DE 2021: Les maires du septentrion savent désormais tout sur le parrainage

3 mois ago | Written by
2 288 vues
0 0

 

Le jeudi 29 octobre 2020 la Commission Électorale Nationale Autonome (Céna) a organisé à l’intention des maires du septentrion et des Collines une séance d’échange sur les modalités et procédures du système de parrainage dans le cadre l’élection présidentielle d’avril 2021. Cette séance s’est déroulée dans un hôtel de la ville de Parakou en présence Président de la Céna Emmanuel Tiando, du représentant du Préfet du Borgou et des maires des départements du Borgou, de l’Alibori, de l’Atacora, de la Donga et des Collines.
Wilfried AGNINNIN

 


Les maires des 4 départements du Nord-Bénin et des Collines, ont désormais une idée plus large sur le système de parrainage contenu dans le nouveau code électoral au Bénin. Au détour d’une séance d’information ces élus communaux se sont appropriés du formulaire nominatif de parrainage dans le cadre de l’élection présidentielle d’avril 2021 au Bénin. « « Modalités et procédure de parrainage » et « présentation du module informatique de gestion du parrainage » », sont les deux communications présentées qui ont meublé cette rencontre. A travers les débats et échanges, les maires se sont convenus de la nécessité d’instauration du système de parrainage pour l’élection présidentielle au Bénin.
Pour le président de la Céna Emmanuel Tiando, son institution n’est pas habileté à interpréter les lois électorales, mais plutôt de les impliquer. A la question de savoir pourquoi le parrainage est confidentiel, Emmanuel répond aux maires, « quel candidat acceptera qu’on publie la liste de ses pièces de dépôt de candidature? Alors pourquoi vous demandez qu’on publie le formulaire de parrainage qui est aussi une pièce de dépôt de candidature?. Jusqu’à présent je n’ai reçu aucun argument qui contredit la confidentialité du parrainage ». Il a, par ailleurs, invité les potentiels parrains qui sont les maires et les députés à jouer leur partition. Emmanuel Tiando, a rappelé que les députés, les Organisations de la Société Civile (Osc) et les responsables des médias ont été également informés sur le système de parrainage. Selon le président Tiando, le parrainage est un acte républicain et les maires ainsi que les députés ont le libre choix de parrainer le candidat de leur choix.


Le représentant du préfet du Borgou Sanni Bio Bayé s’est réjoui de la séance. A l’en croire, cette rencontre a, « permis d’apporter aux maires, des 5 départements, la clarification et la bonne information sur les modalités de mise en œuvre de cette nouveauté qui suscite tant de polémiques dans le débat politique, toutes choses qui a permis de dissiper les rumeurs, de découdre avec la désinformation et de calmer les inquiétudes ».
Pour rappel, le principe du parrainage des candidats est prévu par l’article v132, alinéa 8 de la loi n°2019 su 15 novembre 2019 portant code électoral en République du Bénin.

Article Categories:
A la une · Actualité · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *