AMENDEMENT DES 4 POINTS DE LA CONSTITUTION : Voici la clé pour le OUI au référendum

2 ans ago | Written by
2 218 vues
0 0

AMENDEMENT DES 4 POINTS DE LA CONSTITUTION

Voici la clé pour le OUI au référendum

La proposition de loi visant l’amendement de 4 points de la constitution du 11 décembre 1990 a été renvoyée au peuple suite à la non obtention de l’aval des quatre cinquième des élus parlementaires. Si le chef de l’État Patrice Talon tient à la modification de ces points, il devra accepter d’aller recueillir l’aval du peuple béninois. Le référendum passera à condition que le chef de l’État prenne certaines dispositions préalables ou plutôt, applique une méthode très efficace qu’il a ignoré depuis le 6 avril 2016.

Barnabas OROU KOUMAN

Ils sont cinq députés à souhaiter que l’abolition de la peine de mort soit constitutionnalisée, qu’il en soit de même pour la promotion des femmes quant à leur représentativité à l’Assemblée Nationale. Ces députés ont surtout voulu que les élections ne soient plus organisées par an compte tenu de leur coût et que des élections couplées se tiennent désormais au Bénin. Ils ont également proposé la création d’une cour des comptes pour juger des crimes économiques.
Il est clair pour tout le monde qu’aucun de ces points ne manque de pertinence. Sans les calculs politiques et politiciens, les députés devaient l’adopter telle une proposition de loi visant à leur accorder des primes d’escalier. Mais malheureusement ou heureusement, ils ont voulu que le président de la République s’en remette au peuple. Quoi de plus normal si c’est celui-ci qui est souverain!
Cependant pour que cette proposition de loi ne subisse pas le même sort qu’à l’Assemblée Nationale, Patrice Talon doit adopter une méthode. Une méthode très efficace qui a longtemps marché à son prédécesseur et qu’il continue d’appliquer même après le pouvoir. C’est pour moi l’unique condition.

Talon doit appliquer la méthode Yayi

Le peuple béninois est un peuple affectif, sentimentale et un peuple qui a du cœur, c’est un peuple africain. Ce peuple est solidaire et fort de cette solidarité, il aime partager la joie, les difficultés et le malheur de son prochain. Et c’est ce point que Boni Yayi a toujours exploité et continue par exploiter.
Patrice Talon est resté très éloigné de son peuple depuis son élection. A plus de deux ans de gestion du pouvoir, il ne s’est pas rendu dans plus d’une dizaine de localité. Il ne s’est non plus adressé à son peuple plus d’une dizaine de fois. Patrice Talon ne communie pas avec son peuple. Le bas-peuple a l’impression d’être laissé pour compte. Même les ministres ne descendent pas à la base contrairement à un passé très récent. Les rares fois qu’ils le font, personne n’en sait rien car les presses locales ne sont pas associées. Tout vient de Cotonou, repart à Cotonou et reste à Cotonou.

Si Patrice Talon se retrouve aujourd’hui dans une position où il a besoin du peuple, il doit communier avec ce dernier. Il doit aller à Karimama voir les conditions de vie de ces populations qui bientôt seront immergées dans les eaux du Niger. Il faut que Patrice Talon aille à Guilmaro dans la commune de Kouandé, voir le calvaire que ces populations éprouvent pour traverser le pont de Kankou, il doit parcourir les routes des 2KP pour expliquer aux populations ce qu’il prévoit faire pour elles à court, moyen et long terme. Patrice Talon et ses ministres doivent se rendre à Avamè pour savoir ce que sont devenues ces populations brûlées par le feu. Patrice Talon devra accepter d’aller recueillir les plaintes des populations, leur expliquer ses nombreuses reformes qui ne visent que leur bien-être. Il doit parcourir le Bénin, il doit se rapprocher de son peuple.

Ça va marcher

Patrice Talon a déjà l’avantage d’avoir plusieurs députés à ses côtés. Qu’il les mette à contribution pour se rapprocher davantage de son peuple.
Ça lui marchera parce qu’il a de la matière. Ça lui marchera parce qu’il a un bilan à présenter, ça lui marchera parce que son peuple est mûr et capable de le comprendre. Ça lui marchera parce que tous les points pour lesquels il réclamera leur oui, vont en leur faveur. Ces points ne visent que le développement du Bénin, sa prospérité et son émergence. Il obtiendra autant de oui qu’il lui faudra pour amender ces 4 points.

Patrice Talon doit descendre à la base et communiquer. C’est ce que BOK pense.

Article Categories:
A la une

Comments

  • La seule chose qui marchera c’est d’appeler ceux qu’on appelle méchamment des opposants à une discussion franche pour savoir leur souci et prendre des décisions communes. Au lieu de suivre la presse qui divise souvent les politiciens en mouvanciers et en opposants pour on ne sait quoi, il doit les appeler et avec une écoute et une amitié franche discuter sur le projet

    Ernest 16 juillet 2018 13 h 13 min Répondre
    • Vous n’avez pas tort cher ami. Mais Pensez-vous vraiment que c’est la presse qui divise les hommes politiques ?

      La rédaction 16 juillet 2018 13 h 51 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


asp shell
anadolu yakas escort ili escort beylikdz escort esenyurt escort antalya escort avclar escort irinevler escort