AMOUR DU PROCHAIN : L’avis du pasteur Modeste Josué Assanha

2 ans ago | Written by
2 123 vues
0 0

AMOUR DU PROCHAIN

L’avis du pasteur Modeste Josué Assanha

. « Sans l’amour du prochain, aucune société ne peut s’épanouir », dixit le pasteur

L’homme ne s’épanouit que lorsqu’il vit avec ses semblables. Ainsi, pour une parfaite harmonie entre membres d’une communauté, le témoignage de l’amour du prochain des uns envers les autres, semble être inévitable. Pour mieux appréhender cette vertu qui se présente comme le ciment de toute société, le pasteur Modeste Josué Assanha de l’église évangélique le combat spirituel à Parakou, en explique davantage. Lisez plutôt.

Edouard ADODE

Daabaaru: Que peut-on comprendre par l’amour du prochain?

Josué M. Assanha : L’amour du prochain est très capital pour la vie. L’amour du prochain est ce sentiment qui nous pousse à aimer tout le monde comme frère sans chercher à savoir leur origine. C’est un témoignage de fraternité envers tous. Sans l’amour du prochain aucune communauté ne peut subsister, que ce soit un foyer, une société, une église et même une nation.  Sans l’amour du prochain, aucune société ne peut s’épanouir.  Comme il est écrit dans le livre d’Amos 3 versets 3, « Deux hommes marchent-ils ensemble, sans en être convenus? »

Comment reconnaître une personne qui manifeste l’amour du prochain?

Celui qui a en lui l’amour du prochain, cherche toujours l’évolution des autres de manière désintéressée. Celui qui aime son prochain ne cherche pas seulement son propre intérêt, il n’aime pas la corruption. Il n’aime pas piétiner les autres, car il fait aux autres ce qu’il aimerait qu’on lui fasse. Quelle que soit la situation qui se présente à lui, il est toujours prêt à démontrer l’amour. Lorsque le prochain est dans des difficultés, celui qui a l’amour du prochain cherche à lui porter un coup de pousse. Surtout dans les moments de maladie, de manque, de prison…
Que gagne-t-on en aimant son prochain ?
Dans la vie où nous sommes, on récolte toujours ce qu’on a semé. Quiconque pose un acte d’amour du prochain aujourd’hui, en bénéficie et même après lui ses enfants et ses petits-fils peuvent en bénéficier. Comme on le dit, le bienfait n’est jamais perdu.

Peut-on témoigner de l’amour pour tout le monde?

Mais c’est facile. On peut et on doit aimer tout le monde. Si nous voulons mener une belle vie sur terre, nous devons nous exercer à aimer tout le monde. Cependant, aujourd’hui certaines déviances des hommes font que beaucoup sont réticents. Plusieurs personnes sont déçues en témoignant de l’amour pour leurs prochains. Ce qui fait que beaucoup sont sur le qui vive. Or pour une vie agréable, on ne saura se passer de l’amour du prochain.

Pour vous, quel est votre modèle d’amour du prochain ?

Pour moi avant tout, c’est Jésus-Christ qui a manifesté le plus grand amour à l’endroit de l’humanité en mourant pour elle. Maintenant, sur le plan humain, ici au Bénin, l’exemple du feu président Mathieu Kérékou est frappant, il a posé assez de pas d’amour à l’endroit du peuple en son temps.

Comment peut-on apprendre à aimer son prochain?

Premièrement, celui qui désire aimer son prochain, doit demander l’aide de Dieu. Par la suite, il doit s’armer de la patience, de la tempérance et de l’empathie. De plus, l’amour du prochain se repose sur le pardon et pour y arriver, il doit s’habituer à dire ‘’le mal qu’il m’a fait, ce n’est pas de sa faute’’. Si dans une famille cette manière de voir les choses règne, il ne peut jamais y avoir des disputes ou des querelles.

Pensez-vous que l’amour du prochain existe encore de nos jours?

L’amour du prochain existe bien encore, bien qu’il ait des comportements qui entravent la manifestation de ce sentiment par endroit dans le monde. Si je prends mon propre exemple, c’est par l’amour du prochain que je vais visiter les hôpitaux et les prisons pour aller soutenir ceux qui sont dans les difficultés en ces lieux. Je les soutiens spirituellement comme financièrement. Ce n’est pas forcément des grands moyens qu’il faut avant de manifester l’amour à ses prochains.

Quel appel avez-vous à lancer à l’endroit de la jeunesse?

A la jeunesse de mon pays et d’ailleurs à tous les jeunes, je leur demande de chercher l’amour du prochain. L’amour du prochain doit motiver toutes leurs actions. Les jeunes ne doivent pas abandonner l’amour du prochain parce qu’ils veulent s’enrichir coûte que coûte. Que tous les béninois recherchent l’amour du prochain, ainsi notre Nation connaîtra une véritable paix durable. Tel est mon appel à ce propos.

Propos recueillis et transcrits par Edouard ADODE

Article Categories:
Coin des vertus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


c99
anadolu yakas escort ili escort beylikdz escort esenyurt escort antalya escort avclar escort irinevler escort