APRÈS LA LIBÉRATION DU JOURNALISTE IGNACE SOSSOU : Voici la réaction de la présidente de l’Upmb

1 semaine déjà | Écrit par
2 600 vues
0 1

Le mercredi 24 juin dernier, le journaliste Ignace Sossou a été libéré après avoir passé 6 mois à la prison civile de Cotonou. Après cette libération, la présidente de l’Union des professionnels des Médias du Bénin (Upmb) Zakiath Latoundji a adressé un message dans lequel elle a promis poursuivre le plaidoyer pour la relecture du code du numérique. Selon la présidente de l’Upmb, la libération du journaliste Ignace Sossou est un soulagement. Voici son message publié sur le site du journal ” Le Potentiel “

Wilfried AGNINNIN

« Réaction de la Présidente de l’Upmb suite à la libération du journaliste Ignace Sossou

L’Union des Professionnels des médias du Bénin (Upmb) se réjouit de la libération de notre confrère Ignace Sossou ce jour, mercredi 24 juin 2020.

C’est un jour de grand soulagement pour l’ensemble des acteurs des médias et citoyens épris de liberté et de justice dans notre pays.

L’Upmb est triste de voir un journaliste payer un prix si fort pour un tweet.
C’est le lieu de dénoncer à nouveau les dispositions liberticides du Code du numérique au Bénin. Cet instrument juridique constitue aujourd’hui une véritable menace pour la liberté de la presse dans notre pays.

L’Upmb va poursuivre son plaidoyer pour la relecture de cette loi qui fait reculer le Bénin sur la voie de la promotion de liberté d’expression et plus spécifiquement de la liberté de la presse dans la sous-région ».

Zakiath LATOUNDJI, Présidente de l’Upmb

Catégorie :
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *