APRES SIX MOIS PASSES A LA TETE DE L’ADECOB : Mifoutaou Salihou se réjouit de son bilan . Le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé salue ses résultats

5 jours déjà | Écrit par
1 027 vues
0 1

 

Il aura passé seulement six mois à la tête de l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adecob). Lui, c’est le désormais ancien maire et ancien président de l’Adécob Mifoutaou Salihou. Il a cédé sa place au nouveau président Yaya Garba le vendredi 26 juin dernier. C’était au détour d’une cérémonie officiellement de passation de charge au siège de l’Association dans la commune de N’Dali en présence du préfet du Borgou Djibril Mama Cissé, du premier président de l’Adécob Issaou Inoussa Babio, des anciens et nouveaux maires du Borgou et des membres du personnel de l’Association.

Wahabou ISSIFOU

En six mois seulement, l’ancien président de l’Adécob Mifoutaou Salihou a marqué les esprits de tous les membres du secrétariat exécutif de l’Association, de ses collègues maires, des partenaires techniques et financiers de l’Association et plus particulièrement du préfet du Borgou Djibril Mama Cissé. Ce dernier l’a d’ailleurs fait savoir dans son intervention lors de la cérémonie de passation de charges. « Je voudrais vous adresser mes félicitations pour les efforts accomplis en si peu de temps et vous réitérer ma gratitude pour la franche collaboration, la disponibilité et l’esprit s’initiative dont vous avez fait preuve au cours de votre séjour à ce poste », a-t-il notifié en précisant que son leadership, son sens de management et son proactivité ont accru la visibilité des actions de l’Association ainsi que sa crédibilité au renforcement de sa notoriété.
Pour sa part, l’ancien président Mifoutaou Salihou a dressé un bilan élogieux avec pour motivation son slogan fédérateur, « Unissons-nous pour la survie et le rayonnement de l’Adécob, consolidons nos liens pour une meilleure compétitivité de nos communes ». Entre autres actions, il y a la consolidation des acquis de cette association en maintenant son partenaire traditionnel, la coopération Suisse qui a accordé au titre de l’année 2020 des ressources financières d’un montant total de 368 millions de Franc Cfa. Ces ressources ont été réparties pour la réalisation des projets identifiés par les communes et qui concernent la réhabilitation, l’équipement des centres de santé et des écoles ainsi que l’appui à la modernisation des services d’état civil ; sans oublier l’accompagnement à l’opérationnalisation des Sdac et Pdu réalisés dans les communes.
Il faut noter également l’élaboration et la mise en œuvre d’un micro-projet de lutte contre le Covid-19 qui a été entièrement financé par la coopération Suisse pour un montant additionnel d’environ 22 millions. C’est dans ce cadre que des dispositifs de lave-mains, des masques, de gels, du savon liquide, des affiches et bâches de sensibilisation ont été offerts à l’ensemble des huit communes du Borgou.
L’opérationnalisation et la poursuite des activités du Projet d’Appui à la Mobilisation et à la Sécurité des Ressources Internes des Communes du Borgou financé par l’Union Européenne pour un montant total de 332 869 800 Fcfa et des plaidoyers ont été faits en direction de l’autorité de tutelle pour la prestation de serment des collecteurs, la sérénité dans la passation des marchés publics dans les communes du Borgou, la réception définitive des travaux réalisés dans les communes sur co-financement Fadec-Fdt 2018, sont aussi d’autres actions menées.
Il ne faut pas également occulter la tenue régulière de réunion du bureau exécutif de l’Adécob avec à la clé des décisions pertinentes dont certaines ont contribué à l’organisation des élections communales dans la paix et la concorde dans le département du Borgou et d’autres au recouvrement des cotisations statutaires à hauteur de 74,57 % correspondant à un montant de 55 250 000 Fcfa du montant des cotisations annuelles de 2020 dont le montant s’élève à 74 150 000 de Franc Cfa.
Voilà en bref des actions réalisées par l’ancien président Mifoutaou Salihou et qui ont contribué à l’amélioration des conditions de vie des populations du département du Borgou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *