APRES UN MANDAT REUSSI DANS LA COMMUNE DE PERERE : Mariétou Tamba sort la tête haute . Les traces d’une véritable amazone du développement

3 mois déjà | Écrit par
3 484 vues
0 0

Elle fait partie des quelques femmes maires de la troisième mandature de la décentralisation au Bénin. Elle, c’est Mariétou Tamba désormais ex maire de Pèrèrè. Son séjour à la tête de la commune de Pèrèrè a pris fin le lundi 8 juin dernier. Après cinq années de gestion de l’une des communes enclavées du Bénin, l’amazone du développement à la base sort la tête haute avec des résultats inscrits en lettre d’or dans l’histoire de la commune de Pèrèrè.

Edouard ADODE

Pèrèrè à l’instar des autres communes du Bénin a tourné la page de la 3e mandature de la décentralisation au Bénin. Cette mandature a été conduite à Pèrèrè par la dame de fer Mariétou Tamba qui a fait de son mieux pour impulser un élan de développement à cette commune enclavée du nord Bénin.
Ainsi, en cinq années de gestion, Mariétou Tamba a réussi à hisser cette commune parmi les 20 premières du Bénin en matière de gestion des Fonds d’Appui au Développement des Communes (Fadec). Un exploit qui n’est rien d’autre que le fruit de la rigueur de la désormais ancienne première citoyenne de Pèrèrè. D’ailleurs d’après les différents rapports d’audit de la Commission des Finances Locales (Conafil) au titre des années 2016 et 2017 en attendant, ceux des dernières années, Pèrèrè figure parmi les rares « communes qui respectent au moins 80% des normes » de gestion des fonds publics.
Malgré les maigres ressources dont dispose cette commune, Mariétou Tamba a également ouvert plusieurs chantiers d’infrastructures sociocommunautaires qui sont allées à terme grâce au suivi rigoureux imposé par l’ex édile de Pèrèrè. Selon les différents rapports d’audit de la gestion de celle qu’il convient d’appeler l’amazone du développement, aucun des chantiers ouverts sous son mandat n’a été abandonné si ce n’est pour des raisons de lenteur dans la mise en place des Fadec. De même, la qualité des travaux réalisés sous sa houlette ne souffre d’aucune anomalie contrairement à ce qui est remarqué ailleurs.
De 2015 à 2017, les différents rapports de la Conafil prouvent à suffisance les efforts du maire Tamba dans le respect de l’orthodoxie financière puisque les performances de sa commune n’ont connu que d’amélioration au fil des ans.
Tamba s’en va de la tête de la commune de Pèrèrè, mais y laisse d’indélébiles empruntes de développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

istanbul escort
izmir escort
php shell
istanbul escort bayan bilgileri istanbul escort ilanlari istanbul escort profilleri hakkinda istanbul escort sitesi istanbul escort numaralari istanbul escort fotograflari istanbul escort bayanlarin iletisim numaralari istanbul escort aramalari yapilan site istanbul escort istanbul escort